Coup de fil à… Vincent Bourgeau

Vos portraits  /   /  de Olivier Emran

Vincent Bourgeau est né à Bruxelles en 1967. Et comme tous les Belges qui se respectent, depuis tout petit il dessine. Il en a même fait son métier. Il s’est installé à Marseille depuis 6 ans avec sa famille et c’est d’ici que naissent ses nouveaux projets. Cet auteur « jeunesse » est une valeur montante de l’édition et, illustre reconnaissance, il est un auteur « référencé » à l’École des loisirs, une très exigeante maison d’édition française spécialisée dans l’univers des enfants et de la jeunesse. Vincent travaille également avec les éditions Seuil, Milan ou Gallimard, excusez du peu. ToutMa a voulu en savoir plus sur cet auteur de talent et vous le faire découvrir en lui passant un petit coup de fil…

TM : Bonjour Vincent, que faites-vous actuellement ? 

VB : Je bois du vin d’Ardèche ! Non, plus sérieusement, j’ai pris cinq jours de travail retiré du monde en Ardèche près de Vals. Nous travaillons avec Cédric Ramadier (avec lequel j’ai fait une vingtaine d’albums pour les tout-petits de quatre ans) sur un nouveau projet de bandes dessinées. Lui il écrit, moi je dessine. On fait tout en même temps. On est à fond ! C’est la première fois que l’on travaille comme ça. Notre envie c’est d’aller vers une autre narration pour ce travail et cette bande dessinée s’adressera un public un peu plus âgé, les 6-10 ans. C’est un projet un peu différent. Nous voulons faire de la bande dessinée avec des bulles et une autre façon de raconter. Nous voulions raconter des aventures plus longues et plus développées.

TM : Pourquoi avez-vous choisi Marseille alors que vos éditeurs sont à Paris ?

VB : Tout d’abord parce que c’est un métier que je peux exercer n’importe où. J’ai d’abord choisi Marseille parce que je voulais quitter Paris et pour un manque d’espace également. J’ai flashé sur Marseille et je m’y suis senti bien. J’en ai adoré le bouillonnement, la population, le climat et la mer.

TM : Vous avez une actualité ?

VB : Oui ! La sortie en librairie en ce moment de la bande dessinée tirée du  web documentaire réalisé avec Arte « Anne Frank au pays des mangas ». Nous sommes quatre auteurs partis au Japon (incroyable : au Japon, « le journal d’Anne Frank » est un inusable best-seller) et nous nous sommes lancés sur les traces d’Anne Frank en mêlant dessins et photos pour tenter de jeter un pont entre la version des vainqueurs et celle des vaincus. C’est un travail plus adulte, mais qui s’adresse à tous, petits ou grands.


Pour en savoir plus sur l’univers de Vincent Bourgeau :
Sa bande dessinée « Anne Frank au pays des mangas » 96 pages _19,90€ _coédition Les Arènes/Arte

Sa maison d’édition _www.ecoledesloisirs.fr

Son webdoc diffusé sur Arte : _http://annefrank.arte.tv/fr/

 

Vous aimerez aussi

Sur une ardoise courte et efficace, s’entremêlent les plats provençaux et traditionnels de nos...

La comédienne Andréa Ferréol, présidente d’Aix-en-œuvres, a programmé un week-end épatant pour...

Thérapeutes en tout genre, ce lieu est fait pour vous ! Coucoun est un espace polyvalent à la...