Amelia Tavella, ou le génie de la féminité dans l’architecture

Entrepreneurs  /   /  de Julie Cabassu

Cette architecte trentenaire d’origine corse a un nom de poétesse de la littérature du XIXème siècle. La poésie, elle l’applique dans son art, l’architecture. Sa signature s’exprime dans le travail de la matière ; elle veut que l’on porte un regard sensuel sur ses réalisations où la lumière est également l’un des piliers.

Affichant un style unisexe sans rien renier de sa féminité, cette fille-là a tout de même une poigne d’enfer. Diplômée de l’école spéciale d’architecture de Paris, elle ouvre son agence à Aix-en-Provence en 2007 tout en fondant une famille. Elle complète sa formation par un DESS d’urbanisme, habituellement réservé aux juristes, animée d’une soif de savoir et de maîtrise pour plus d’indépendance et une solide stature. Ce sera un plus dans sa carrière, notamment pour la gestion des appels d’offre et des marchés publics. Elle se sert également de ces marchés pour solliciter des artistes réputés dans le cadre de ses projets, comme le talentueux Gérard Traquandi.

Sa féminité lui permet de constituer des équipes moins dirigées par l’ingénierie et sa jeunesse lui confère une part d’insouciance salutaire pour manager des équipes masculines. Mais elle gère néanmoins tout d’une main de fer dans un gant de velours ! Amelia a su s’imposer. Son métier est une passion, un moteur, un jeu… Et dans le cadre des candidatures aux marchés publics, il faut savoir se plier aux règles, aux demandes des collectivités. Le montage de l’équipe de la maîtrise d’œuvre avec le bureau d’études et la collaboration avec des métiers divers est la richesse de ce métier.

Dans ses réalisations diverses, elle fait appel à son instinct, sa seule limite est son imagination, que ce soit pour une école, un hôpital, un bâtiment culturel ou un habitat privé. Elle tente de répondre au mieux à la destination de la réalisation. Sa production est éclectique. Dans un appel d’offre, elle se lance un défi, elle nourrit sa réflexion en y associant des artistes. Le plasticien doit alors faire corps avec le bâtiment.

Amélia a ouvert une seconde agence en 2010 sur ses terres natales. Elle est très sensible au développement durable, à l’utilisation d’énergies nouvelles… Dans ses réalisations, elle insiste sur la beauté ressentie au premier regard. Comme cette école corse dans la montagne, où la lumière vient effleurer le granit pour donner une dimension quasi intemporelle à un lieu naturel. Une fois son travail rendu, sa plus grande satisfaction est que les gens s’approprient le lieu naturellement parce qu’il correspond à leur sensibilité, à leur sensorialité…

 

AMELIA TAVELLA ARCHITECTES
11 boulevard du Roi René, Aix en Provence

_04 26 78 23 71 _contact@ameliatavella.com
_www.ameliatavella.com

 

Actualités

– Livraison du Centre administratif & culturel de Porticcio, en association avec François Casalonga (CFL). (Mairie – Salle de spectacle 400 places – Médiathèque – Salle polyvalente – Place publique).

– Lauréate, en association avec l’agence parisienne Alain-Charles Perrot, Architecte en Chef des Monuments historiques, de la réhabilitation du couvent Saint-François, à Sainte-Lucie-de-Tallano en centre culturel, pour le compte du Conseil Général de Corse du Sud.

– Lauréate du marché de maîtrise d’œuvre pour l’extension et la réhabilitation du centre hospitalier de Calvi (Corse).

– Sélectionnée, en association avec l’agence parisienne jean-Baptiste Pietri Architectes, pour le concours relatif à la réalisation d’une opération de 70 logements sociaux, à Aix-en-Provence, pour le compte de la SACOGIVA (bailleur social).

 

Vous aimerez aussi

La pizza, on en raffole tous ! Surtout les soirs de match ou d’apéros qui traînent… Plus besoin de...

Travail, loisirs, santé, sécurité : qu’on s’en réjouisse ou qu’on le déplore, le numérique est...

Mitri Hourani est un « artiste artisan » à la manière de Chaissac, « faisant des choses artistiques...