Un style personnel, un timbre de voix insolite, une beauté rare, une grâce unique. Voici le cocktail détonnant répondant au doux prénom d’Imany… Issue d’une famille d’origine comorienne de 10...

Imany à l’infini

Un style personnel, un timbre de voix insolite, une beauté rare, une grâce unique. Voici le cocktail détonnant répondant au doux prénom d’Imany…
Issue d’une famille d’origine comorienne de 10 enfants, une part de son enfance se déroule à Istres… puis à 19 ans, la belle s’installe à NYC, histoire d’arpenter les podiums. Depuis son retour en France, il y a 3 ans, Imany s’adonne à sa vraie passion : la musique. Son talent et sa persévérance lui permettent de se produire un peu partout dans Paris jusqu’au buzz via internet qui la révèle enfin.

ToutMa : Comment vivez-vous votre notoriété grandissante?
Imany : Je n’ai pas vraiment le temps de la vivre. Le planning est très chargé.

Connaissez-vous Marseille ? Qu’évoque cette ville pour vous ?
Je connais  Marseille et à la fois je ne connais pas vraiment. J’ai grandi à Istres qui n’est pas très loin. Il y a plein de membres de ma famille d’origine comorienne qui y vivent.

Comment définissez-vous votre travail ?
J’essaie de faire les choses sincèrement et sérieusement. J’aime la scène, la composition, la vie avec les musiciens… Je n’arrive même pas à appeler ça un travail.

Quel est le bonheur absolu selon vous ?
C’est être bien dans sa tête et avec les autres. Savoir se contenter de ce que l’on a sans pour autant être dans la résignation.

La chanson que vous chantez  sous la douche ?
Je ne chante pas vraiment sous la douche. La fille de militaire que je suis se douche très vite, alors pas vraiment le temps de chanter.

Que possédez-vous de plus cher ?
J’avoue ne pas être très matérialiste… Je n’arrive pas à trouver ce que je possède de plus cher. Tous les objets autour de moi ont la même valeur.

Votre manie la plus agaçante ?
Je perds ou oublie toujours quelque chose, c’est insupportable.

Votre pêché mignon ?
Le fromage.

Ce qui vous déstabilise ?
Les doutes de dernière minute juste avant de monter sur scène par exemple.

Ce qui vous inspire ?
Le génie des autres.

Votre credo ?
L’important n’est pas la perfection, mais le progrès.

Votre groupe favori, celui dont vous rêvez de faire la première partie, à moins que ce ne soit l’inverse ?
Je rêve de faire la première partie de Ben Harper.

Les 3 titres les plus écoutés sur votre ipod ?
En ce moment j’écoute Crash this train de Joshua James-Diamond, State de Joe Purdy, Maybe et You are de Asaf Avidan.

Le casting idéal pour une fiesta chez vous ?
Ma famille, mes copines et de la bonne cuisine.

Où vous croiser en dehors des scènes ?
A la terrasse d’un café à rire avec une copine. Au cinéma (seule souvent) ou dans un parc à bouquiner.

Merci qui ?
A ma sœur Fatou qui est mon manager, à mon producteur, à mes parents, à mes musiciens, à mes ami(e)s et même à un tas d’inconnus qui sans le savoir, m’ont aidée.

Imany sera sur la scène des Docks des Suds le 15 octobre prochain à Marseille.