Virginie Dumon, scénographe inspirée

Entrepreneurs  /   /  de Agnès Olive

Il y a beaucoup de douceur dans l’univers de Virginie Dumon, jusque dans sa voix, chaude, délicate, suave… Née dans la Drôme à Montélimar, Virginie est venue à Aix-en-Provence pour suivre des études d’Histoire de l’Art puis s’est spécialisée dans l’architecture du XIXème siècle en travaillant sur la réhabilitation des Friches industrielles à Marseille. Sa maman, Marie-Hélène Le Grand, ancienne mannequin et globe-trotteuse dans l’âme, voyage beaucoup notamment au Mexique et emmène sa fille avec elle dès que c’est possible. Mais en septembre 1996, elle décide de se poser à Marseille et ouvre une galerie qu’elle appelle « L’Âne Bleu ». « Ce nom, c’est en souvenir de mon grand-père, raconte Virginie, Georges Le Grand, un homme extraordinaire, médecin accoucheur qui avait fait ses études à Marseille, pilote de chasse, très cultivé, passionné d’histoire et de littérature et qui aimait beaucoup les ânes… et le bleu pour la couleur de l’azur et de la Méditerranée »… D’emblée le lieu est atypique car Marie-Hélène y met tout son goût de « l’ailleurs », sans aucun folklore, ce qui n’est pas commun à l’époque. Mais comme elle ne tient pas en place, elle décide de partir au Sénégal et c’est Virginie qui va reprendre le lieu tout en terminant ses études.

La décoratrice a développé tout un département d’architecture d’intérieur, où elle propose, un conseil personnalisé et crée entièrement des lieux quand elle a carte blanche. 

Depuis, la mère et la fille ont maintenu le binôme et ont toujours travaillé ensemble, même à distance, Marie-Hélène dénichant des talents et de nouvelles pièces dans ses voyages pour nourrir « L’Âne Bleu » à Marseille. Virginie, devenue maman à son tour, va développer le lieu, avec des mises en scène constamment renouvelées. Il y a quinze ans, elle rencontre Françoise Dorget, créatrice de la marque Caravane et c’est un nouveau départ pour elle avec le développement en avant-première de méridiennes et de canapés très riches en matières. Cette marque aujourd’hui incontournable a accompagné la notoriété de L’Âne Bleu, de même que la créatrice Sarah Lavoine. Beaucoup d’autres talents collaborent aux projets d’intérieur comme Paola Navone, DCW, Brokis, Tom Dixon, Ledun« Aujourd’hui je continue à chercher des talents, j’adore dénicher de nouveaux créateurs » confie Virginie. En dehors de la boutique, la décoratrice travaille sur de nombreux projets, elle a développé tout un département d’architecture d’intérieur, où elle propose, avec son équipe, un conseil personnalisé et crée entièrement des lieux quand elle a carte blanche. « Dans ces cas -là je ne cherche pas la tendance, ou à classer mon travail dans une catégorie, je m’approprie l’endroit et j’en appelle à ma curiosité, à mon imagination pour mettre en scène le lieu… mes études, mes voyages et mon esprit métissé m’inspirent aussi, explique-t-elle, plutôt que décoratrice ou architecte d’intérieur, résumer mon métier en un mot serait plutôt : scénographe ».

Aujourd’hui sa mère vit au Maroc et le tandem « mère-fille » est plus vivant que jamais puisqu’elles viennent de créer ensemble une ligne de mobilier « Neijmati », d’accessoires et de tissus créés à Taroudant, ligne qui a été présentée au Salon Vivre Côté Sud à Aix-en-Provence. Quant à L’Âne Bleu, il a 20 ans cette année et pour cette date anniversaire, la décoratrice s’est offert un nouvel espace au rez-de-chaussée d’un hôtel particulier de 250 m2, un endroit magnifique, à la fois chic et chaleureux, intimiste et généreux, dans une mise en scène toujours très soignée et dans lequel on se sent bien, naturel, un peu comme chez soi… Il n’y a jamais de « bling-bling » dans les scénographies de Virginie, ni même de « tendances » mais uniquement de la sincérité, de la création et de la simplicité. Mais L’Âne Bleu ne s’arrête pas là. En 2017 il est prévu un deuxième espace à Bormes-les-Mimosas au cœur du Domaine viticole de l’Angueiroun ! Décidément Virginie n’a pas fini de nous faire rêver et voyager…

L’âne bleu
46 rue Breteuil, Marseille 6ème
04 91 81 12 00
_www.anebleu.com

PHOTOS _Christophe Dubied & Bettina Lafond

Vous aimerez aussi

L’âne bleu, repaire merveilleux des ambiances ethniques chics change d’adresse ! Virginie Dumon,...

Dans le quartier du Marais, à Paris, Magali Pont, directrice artistique de la ligne de bijoux...