Actoral, le festival des écritures contemporaines

Théatre / Danse  /   /  de Jacques Lucchesi

Fondé en 2001 par Hubert Colas, Actoral est aux écritures contemporaines et théâtrales ce que le Festival des musiques du GMEM est à la création musicale : une fête du langage qui mise sur l’hybridation et l’expérimentation plutôt que sur sur la reproduction de formes esthétiques qui ont fait leurs preuves. Est-ce à dire que c’est l’oméga de la littérature d’aujourd’hui ? Sûrement pas ! Mais, pour peu qu’on soit sensible à la musicalité des mots, on pourra trouver ici matière à s’étonner et, pourquoi pas, à se réjouir les oreilles.

Performance en soirée de clôture
le 15 octobre à la Friche Belle de Mai

Le spectateur n’aura d’ailleurs que l’embarras du choix, tellement l’offre de cette 16eme édition est foisonnante. Qu’on en juge : vingt et un spectacles, neuf performances, sept mises en espace, dix-neuf lectures, sept projets cinéma, cinq projets arts- visuels et deux projets musicaux, le tout réparti sur dix-huit soirées et une dizaine de scènes, parmi lesquelles le centre Montévidéo, le théâtre des Bernardines, la Friche Belle de Mai, la Criée, le Gymnase ou encore le théâtre des Salins, à Martigues. Loin d’être le pré carré de la jeune création locale – ou même nationale -, Actoral affiche plus que jamais sa vocation internationale, puisque des artistes de quatorze pays participeront à cette édition. Avec un regard plus insistant sur la création belge francophone et flamande : on y croise des auteurs comme Jan Fabre (« Drugs kept me alive »), Jan Martens et Lukas Dhont (« The common people ») ou Eric Duyckaerts (« Que dire ? »).

Pour mieux étayer cette volonté de métissage artistique, Actoral N° 16 s’est donné pour parrain le plasticien Théo Mercier, dont on peut voir présentement l’exposition « The Thrill is gone » au MAC. Celui-ci propose également, dans le cadre de ce festival, des performances avec des chorégraphes et des musiciens. L’une d’elles, « Radio Vinci Park », en collaboration avec François Chaignaud, sera donnée lors de la soirée de clôture, le 15 octobre à la Friche Belle de Mai.

Bénéficiant du soutien de nombreux sponsors institutionnels et privés, Actoral est certainement une manifestation qui participe au renouveau culturel de Marseille. Il faut souhaiter qu’un public novice mais curieux vienne grossir les rangs de ses habituels happy-few. Comme on fait un pas au-delà d’un chemin trop bien connu.

Du 27 septembre au 15 octobre 2016.
Tous renseignements sur : www.actoral.org

 

Vous aimerez aussi

Le saviez vous ? A Marseille se célèbre depuis 11 ans un rendez- vous unique en Europe : Les...

A n’en pas douter la photographie est devenu l’art majeur de notre temps. Le nombre, toujours...

Une partie de la furieuse et très décalée compagnie de théâtre "Les Chiens de Navarre" se retrouve...