Le Premier : bientôt un quartier des arts à Marseille

Infos en vrac  /   /  de Jacques Lucchesi

Périodiquement naissent à Marseille des projets qui visent à transcender l’identité d’une rue, d’une place, d’un quartier. Car l’espace urbain n’est pas neutre ; il est le produit d’innombrables métamorphoses et ce processus, inscrit dans la durée, laisse parfois entrevoir, sous le vernis récent, d’anciennes stratifications.
Au début des années 80, le Panier fut à la pointe de cette volonté de reconversion culturelle. Puis ce fut au tour de la rue Thubaneau à être ripolinée au tournant des années 2000. Plus connue jusque là pour ses hôtels de passe que pour ses galeries, elle fut – un peu hâtivement – rebaptisée « rue des art », elle aussi.
Aujourd’hui, ce sont les abords du Gymnase et du lycée Thiers, juste à côté de la Canebière, qui font l’objet d’un désir de réhabilitation. Ce nouveau projet a pour nom le Premier – par référence à l’arrondissement – et est piloté par Dominique Bluzet, directeur du théâtre le Gymnase. Epaulé par le plasticien Jean Faucheur, il vise donc à l’embellissement de ces rues naguère interlopes, notamment par la création d’une galerie à ciel ouvert. La proximité de l’université de droit et d’une résidence d’étudiants n’y est sans doute pas pour rien. Avec, pour partenaires, l’Assami et l’association Planète Emergences, le Premier fera entrer dans ce périmètre des portraits de personnalités qui ont marqué l’histoire du quartier.

Mais tout cela a un coût et, pour financer cette opération de réenchantement urbain, ses concepteurs ont décidé de faire appel à la générosité publique ; ce que l’on nomme, dans notre jargon franglais actuel, du crowdfunding. Particuliers et entreprises sont invités à y participer à hauteur d’au moins 10 €. L’appel est lancé et si tout va bien – autrement dit si la barre des 10 000 € est atteinte -,  l’inauguration de ce nouveau quartier des arts pourra se dérouler le dimanche 29 janvier prochain. Qu’y gagneront, en retour, les donateurs ? Quelques menus privilèges, comme celui de visiter le quartier en compagnie des artistes participants, mais surtout le sentiment d’avoir contribué à une œuvre utile au vivre-ensemble. A ToutMa nous souhaitons ardemment le succès de ce projet. Car ce qui est beau ne peut être que bon pour cette vieille ville encore trop maltraitée par une partie de ses propres enfants.

Pour faire un don : www.culture-time.com/projet/lepremier. Ou par chèque à l’adresse suivante :
Assami, 380 avenue Max Juvénal, 13100 Aix-en Provence.

370x370_lepremier-2

Vous aimerez aussi

Innovante, centrale, moderne et à l'architecture singulière... la nouvelle médiathèque de...

Le 30 novembre Marseille Vert qui avait démarré symboliquement le même jour que la COP 21, fêtera...

Le projet Marseille Demain fait suite au succès rencontré par le documentaire Demain réalisé par...