Alain LACROIX, président du directoire de la Caisse d’Epargne CEPAC

Entrepreneurs  /   /  de Cecilia Risso

La Caisse d’Epargne, banque française de proximité, s’engage régulièrement dans le sport, la solidarité et la scène culturelle… Nous souhaitions en savoir en peu plus sur ce mécène de goût et de talent qui soutient et fédère des initiatives locales depuis longtemps. Rencontre… 

ToutMa : Citez-nous quelques partenariats…

Alain Lacroix : Notre engagement touche de nombreux domaines, notamment la culture, avec par exemple le MuCEM dont nous sommes un des membres fondateurs, le Marseille Jazz des 5 Continents ou encore le Silo qui porte notre nom. Nous sommes également un sponsor de référence dans le domaine du sport : L’Olympique de Marseille depuis de nombreuses années, le Provence Rugby, l’Open du Pays d’Aix et le running avec en point d’orgue notre retour dans la classique grande course Marseille Cassis.

TM : L’une des actualités de la CEPAC est son investissement Outre-Mer. Quelles sont vos ambitions à ce sujet ?

AL : C’est d’abord une belle histoire. Il ne s’agit pas simplement de racheter trois banques (celle des Antilles Françaises, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de La Réunion) et de les intégrer. Nous sommes en train de construire une nouvelle entreprise : la Caisse d’Epargne CEPAC. Grâce à cette acquisition, nous franchissons une nouvelle étape dans notre développement en devenant, en taille, la seconde Caisse d’Epargne du groupe et un leader bancaire de poids en Outre-Mer. De plus, cette opération nous permet d’accéder à de nouveaux territoires.

TM : Quels liens vous unissent à Teddy Riner, champion de judo médaillé olympique aux JO de Rio ?

AL : Teddy Riner est un athlète soutenu depuis de nombreuses années par la Banque Des Antilles Françaises (BDAF) avec laquelle il a noué des liens privilégiés. La CEPAC ayant fusionné avec la BDAF le 1er mai dernier, il était  naturel de poursuivre cet engagement en élargissant son contrat à la métropole.

TM :Vous travaillez également avec nos champions du Cercle des Nageurs de Marseille (CNM)…

AL : Nous avons signé en 2013, avec le CNM et le fond d’investissement Connect Pro dont nous sommes partenaires, une convention pour accompagner la reconversion professionnelle des sportifs de haut niveau en fin de carrière avec des actions concrètes :
– un cursus leur permettant de se familiariser avec le monde de l’entreprise,
– des cours de perfectionnement en anglais,
– des bilans de compétence, du coaching individuel, des formations, des aides à la recherche d’emploi, des parcours d’apprentissage…
Depuis trois ans, le bilan est encourageant : huit nageurs sur quinze suivent le cursus éducatif et trois anciens nageurs ont décroché un CDI dans des entreprises dont Connect Pro est actionnaire.

TM : Et pour vous, judo ou natation ? 

AL : Le développement des territoires sur lesquels la CEPAC opère est déjà un vrai sport ! Ils sont vastes, cela demande donc que je m’y consacre totalement.

TM : Culturels ou sportifs ? Quels sont vos endroits préférés à Marseille ?

AL : Le MuCEM parce qu’il est beau et qu’il offre une superbe vue sur les Voûtes de la Major que nous avons rénovées… Et le stade Vélodrome, comme une évidence, parce que nous en avons piloté le partenariat public et privé mais surtout parce que c’est un endroit mythique dont le rayonnement, comme celui du MuCEM, dépasse notre ville.

Le mot de la fin à nos champions :
« Je tiens à féliciter la CEPAC qui nous accompagne et croit en nous que nous soyons victorieux ou non. Ils ont toujours été là pour moi. » Fabien Gilot Champion de natation médaillé olympique à Rio

« Merci à Alain Lacroix qui sait soutenir les sportifs »
Teddy Riner Champion de judo médaillé olympique à Rio

lacroix

Vous aimerez aussi

Si la vie en société se résumait seulement à des échanges économiques, nous pourrions sans nul...

C’est avec exaltation que Guillaume Gallienne se replonge dans les souvenirs du tournage de Cézanne...

A la veille d’une splendide finale qui a permis au joueur brésilien Thiago Monteiro de remporter le...