Hervé Di Rosa, en toute modestie au MIAM jusqu’au 17 septembre 

Photo / Art  /   /  de Emmanuelle Vigne

 

Ne venez pas chercher ici une exposition personnelle de l’artiste, plus ou moins rétrospective » prévient Norbert Duffort, vice-président de l’association de l’Art Modeste. L’exposition présente les collections imaginées par Hervé Di Rosa – amas d’objets disparates sans hiérarchie – ainsi que les œuvres d’artistes qui poursuivent, imaginent ou renouvellent l’art modeste. C’est un voyage dans « l’Archipel » que s’est constitué l’inspirateur de la figuration libre, affirmant qu’il n’y a pas d’artiste modeste, mais des regards modestes et différents sur les choses qu’il veut accessibles à tous. « Je n’invente pas l’art modeste, dit l’artiste, je l’ai trouvé, je le fais vivre et je le fais dialoguer avec l’art contemporain. Le centre de cette aventure, c’est l’art contemporain ». Lui qui rêvait de voir ses héros de bande-dessinée exister en 3D accumulera par la suite figurines et autres objets « oubliés, marginaux (commerciaux ou sauvages), occultés, périphériques de la création ». Julie Creen, commissaire de l’exposition, fait dialoguer ces objets avec une soixantaine d’œuvres d’artistes présents sur ce territoire sans frontière qui part de l’art contemporain, en passant par l’art sacré, l’artisanat, la musique punk et autres contre-cultures. Un parcours du sensible.

M.I.A.M En toute modestie /Archipel Di Rosa
_23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny,  Sète _dirosa.org

 

Vous aimerez aussi

D’emblée on est surpris par la taille - plus de deux mètres - et le nombre des sculptures bicolores...

Après deux ans de travail et 14 prix et concours d’innovation, l’application Smart Cycle est enfin...

On se sent tout de suite chez soi à L’Alimentation Générale alias « L’Alim’ » pour les intimes…...