Vies d’ordures ou l’économie des déchets au MuCEM

Photo / Art  /   /  de Jacques Lucchesi

vies-d-ordures1vies-d-ordures3vies-d-ordures4vies-d-ordures5vies-d-ordures6

Sur la terre ou dans les mers, et même dans l’espace interstellaire, les déchets nous entourent, nous menacent, modifient notre environnement. Mais que savons-nous, au juste, de leur cycle de vie ? Que savons-nous de tous ceux qui en vivent aujourd’hui ? Ou des mots qui désignent l’ordure en différentes langues, à commencer par le substantif « rudologie », la science des déchets…C’est encore une fois au MUCEM que l’on pourra trouver des réponses à ce problème planétaire, véritable épiphénomène d’une civilisation qui a fait de l’obsolescence accélérée et du tout-jetable ses mots d’ordre. Organisée par les ethnologues Denis Chevallier et Yann-Philippe Tastevin, cette exposition – qui a necéssité trois années de recherches – se veut une méditation sur l’économie des déchets dans le monde méditerranéen. Au fil des salles et des sections, nous découvrons quel regard les hommes portent sur l’envers de leur consommation et quelles solutions, artisanales ou industrielles, ils en ont tirées. Comme toujours, au MUCEM, l’art s’inscrit en contrepoint de l’approche scientifique, apportant sa touche d’humour et de surprise à des données parfois arides. On sourit devant ce Loup d’avril, de Lionel Sabatté, avec sa structure méttalique entièrement recouverte de moutons de poussière. Ou devant ce triporteur caîrote dûment customisé. Ce parcours, agréablement scénographié, se termine par le passage sous l’arche conçue par Lucie et Jorge Orta, d’un symbolisme pro-océanique affirmé. Si la tâche de dé-pollution qui nous attend est immense, elle commence certainement par une meilleure gestion de nos déchets quotidiens. Une leçon d’écologie ad-hoc, dérangeante mais nécessaire.

Du 22 mars au 14 août 2017_ De 9H à 18H_ 7 jours sur 7_ 04 84 35 13 13
reservation@mucem.org/mucem.org

 

Vous aimerez aussi

La naissance d’une nouvelle galerie d’art à Marseille est toujours un évènement qui mérite d’être...

Et si on éveillait sa tribu à l’éco-citoyenneté ? À Marseille, les initiatives fleurissent pour...

Il était une fois aux racines de la beauté, Végétalement Provence, une référence française dans la...