Le festival MIMI, du 19 au 29 août

Musique  /   /  de ToutMa

Le festival MIMI prend le large, et fait cap sur la Cité des arts de la rue. Après seize années aux îles du Frioul à Marseille, le très populaire MIMI met les voiles pour sa 32ème édition et remet le pied sur le continent du 19 au 29 août. Après avoir été lesté de 40 000 € de budget  (20 000 par la DRAC et autant par la Ville de Marseille), le festival, organisé par l’association A.M.I, a tangué, mais n’a pas sombré. A la place il a largué les amarres et s’est renouvelé, sur la terre ferme, tout en conservant la recette qui a fait son succès. Sur dix jours, une quinzaine d’artistes d’origines diverses investissent quatre nouveaux lieux. La Cité des arts de la rue principalement, mais aussi le toit terrasse de la Friche de la Belle de Mai, la salle de concert U.Percut et le PIC (pôle instrumental contemporain) – Télémaque. Parmi les musiciens présents cette année, les Suisses d’Hyperculte dont l’électro incantatoire exprime une urgence à vivre et à se révolter ou encore les Français de Snowdrops et leur énigmatique ondes Martenot, sorte de clavier expressif et sensoriel, ancêtre des synthétiseurs. Listé en 2015 par les Inrocks comme l’un des dix meilleurs festivals européens, le MIMI propose également du 16 au 23 août des mini bonus, une dizaine de rendez-vous plus intimistes, au Théâtre Silvain ou encore à la bibliothèque de l’Alcazar.

Calendrier :
Samedi 19 ”Nuit sans jeton” avec Creestal, Section Azzura et Hyperculte au toit terrasse de la Friche de la Belle de Mai.

Jeudi 24 ”Nuit décongélation du permafrost” avec Seabuckthorn et D’Aqui Dub à l’U.Percut.

Vendredi 25 ”Nuit anti-décrochage de mâchoire” avec Itoken & Shuta Hasunuma, Tenors of Kalma et Chloé et Vassilena Serafimova : A tribute to Steve Reich à la Cité des arts de la rue.

Samedi 26  ”Nuit des zones de guerre” à la Cité des arts de la rue avec Itoken & Shuta Hasunuma, Al Akhareen –  Osloob & Naïssam Jalal Kate Tempest

Dimanche 27 ”Nuit trans-méditerranéenne pour de bon” avec Itoken & Shuta Hasunuma, Egyptian Females Experimental Music Session et Fred Frith à la Cité des arts de la rue.

Mardi 29 ”Nuit du futur pointu” avec No Tongues – Les Voies du Monde et Snowdrops au PIC – Télémaque .

Plus d’informations sur www.amicentre.biz

www.festivalmimi.com

 

Texte _Matis Mondet
Photo en Une _La Cite des arts de la rue, Credit  photo European Creative Cities

 

Vous aimerez aussi

Monstre d’amour, petite lumière… Non sans rappeler Barbara, cette grande fille brune à la beauté...

Profiter du bord de mer, déguster une assiette gourmande, un verre de vin de Cassis à la main sur...

Domaine de prestige niché au cœur de la Provence, à quelques kilomètres de Cotignac, Château...