La Fiesta des Suds du 18 au 21 octobre 

Musique  /   /  de Camille Jalaguier

 

Ce festival est le rendez-vous incontournable de l’automne marseillais, celui où la joie collective scintille au clair de lune. À la veille des vacances scolaires, on commence par la Fiesta des Minots avec des spectacles par et pour les enfants, clôturée par la fameuse boum. Côté musiques des suds, on attaque fort le 19 octobre avec le meilleur de la pop mondialiste : le plus célèbre couple malien, Amadou et Mariam, et la chanteuse libanaise Yasmine Hamdan qui modernise avec bonheur la musique arabe. Ils côtoieront des révélations prometteuses comme le groupe toulonnais Gang Of Peafowl. Le 20 octobre, les Français sont à l’honneur avec l’indétrônable groupe marseillais Chinese Man qui maîtrise le hip-hop et le sitar de Bombay, ou encore le rap des frères toulousains Bigflo et Oli. Ils présentent leur second album, La Vraie Vie… Qu’est devenue la leur après leur disque d’or ? On se déhanchera également sur le hit des dancefloor de Poni Hoax. Le 21 octobre, Keziah Jones, chanteur et guitariste cosmopolite nous honore de sa présence. Ce super-héros africain a parcouru un sacré chemin depuis sa découverte dans un métro parisien. Dans cette programmation essentiellement africaine du samedi soir, – notamment les Sud-Africains Spoek Mathambo ou Mo Laudi – il y a aura aussi la nouvelle scène colombienne avec Puerto Candelaria. Une fiesta comme une Fiesta !

Photo en Une _Jean de Peña

_www.dock-des-suds.org

Vous aimerez aussi

Les voyages des mélomanes ne se finissent jamais. À l’occasion de la sortie de leur nouvel album...

Né à Marseille où il a passé sa prime jeunesse avant d’aller étudier la philosophie à Paris, Gilles...

Un parfum d’aventures se dégage toujours du nom de Jack London (1876-1916). L’homme fut...