Eden Park et Franck Mesnel, 30 ans de « french flair » 

Entrepreneurs  /   /  de Céline Bouchard

 

En 2017, la célèbre marque de sportswear identifiable à son nœud papillon rose fête ses 30 ans ! Associée aux valeurs et au monde du Rugby au démarrage, Eden Park a su aussi s’en dissocier pour exister à part entière dans l’univers de la mode et du prêt-à-porter. 

Les titis parisiens

Souriant, regard pétillant, Franck Mesnel a l’aisance des gens beaux et bien dans leur peau, doté d’un humour irrésistible. Ce séduisant quinqua aime raconter les anecdotes drôles de sa carrière de rugbyman et qui sont à l’origine d’Eden Park. Ils étaient cinq au départ, comme les doigts de la main, portant haut les couleurs du Racing Club de France. En 1987, ces cinq diables s’affichent sur le terrain avec le blazer officiel du club, puis jouent des matchs coiffés de bérets, ou de bonnets tricolores pour célébrer le bicentenaire de la Révolution Française. Et pour finir, c’est toute l’équipe qui se pare d’un nœud papillon rose pour la finale du Championnat de France. Et là, c’est l’explosion médiatique. Comme le souligne malicieusement Franck, ils étaient tous à l’époque, bien fêlés comme le sont souvent les étudiants. Mais conscients de défrayer la chronique, deux d’entre eux, Franck et son ami Eric Blanc, décident de surfer sur la vague du succès et choisissent de développer ce style décalé qu’ils ont incidemment créé ! Eden Park est le nom choisi, en relation directe avec la première finale de la Coupe du monde de rugby en 1987 au mythique stade d’Auckland. Le nœud pap’ rose en sera le symbole. Et le traditionnel maillot de rugby devient le vêtement iconique d’Eden Park, largement revisité en termes de style, tout au long de ces trente années !

La vie en (nœud pap’) rose !

Après l’ouverture de la première boutique rue de Courcelles en 1988, les choses s’enchaînent. Franck Mesnel court toujours les terrains de rugby et gagne encore des championnats. Pendant sept ans, il continuera à jouer avec le XV de France. Pendant ce temps, le Eden Park Pub ouvre au cœur de Saint-Germain-des-Prés en 1992 et Peugeot lance la 306 Eden Park en 1995. Le succès est là. Palpable et grandissant. Les boutiques continuent d’ouvrir un peu partout, notamment à Marseille en 1998. Et puis c’est aussi la création de la ligne féminine. Les franchises pullulent dans le monde et les partenariats automobiles continuent, avec Toyota puis Range Rover. Eden Park habille aussi les fédérations françaises et anglaises de rugby à XV et même les filles de l’équipe de France ! Franck Mesnel, qui dirige le style et l’esprit de la marque depuis le début, a su créer une vraie identité. Une marque imprégnée par le sport et ses valeurs, mais également impliquée dans la culture en soutenant le Festival du Film Francophone d’Angoulême depuis six ans. Une marque tournée vers l’autre avec Les Papillons du Ciel, une association créée par Franck lui-même et qui apporte des moyens éducatifs aux enfants démunis, associée aux fondements du rugby et son apprentissage. Ainsi, en 2012, le Collège du Rocher a-t-il ouvert ses portes et accueilli 95 enfants de l’île Sainte-Marie de Madagascar, tous fous du petit ballon ovale. Et pour soutenir l’association, on peut acheter des petites broches en nœuds papillons (3 €)
dans les boutiques.

Si l’expression « french flair » lui va comme un gant, c’est parce qu’en trente ans, Eden Park a conservé son style bon chic français tout en intégrant les codes sans cesse en évolution de la mode. Pour cet anniversaire, Franck Mesnel et son équipe insufflent un nouveau design aux écrins de la marque et lui offrent des collab’ de prestige, notamment avec Adidas que nous découvrirons à la fin de l’année…

Eden park
CC Les Terrasses du Port, Marseille 2ème
_www.eden-park.fr  

Vous aimerez aussi

Né et formé à Marseille, Hervé Castagno cultive en famille, la passion et la perfection pour...

Dans ce haut lieu régional de l’art contemporain, c’est avec une quadruple exposition que l’on a...

Dévalant le canal de ses yeux bleus, nous slalomons au travers de son récit l’enthousiasme propre à...