Poubelle La Vie, les Marseillais se mobilisent

Ecologie  /   /  de Agnès Olive

Bravo ! Les citoyens ont décidé de prendre les choses en main : ils en ont marre de la saleté de leur ville ! Tout est parti de Sarah qui en rentrant d’un voyage au Japon, arrive chez elle et là, a un véritable choc visuel et olfactif… Excédée par cette situation dont on parle souvent mais qu’on ne résout manifestement toujours pas, elle poste un message de ras-le-bol sur Facebook (comme on en voit souvent d’ailleurs) avec la photo d’une poubelle qui déborde de partout et cette question : « C’est normal cette odeur d’égout et cette sensation de vivre au milieu d’un poubelle ? ».

Très vite le post cartonne, les réactions fusent et elle reçoit 400 commentaires de la part d’autres Marseillais qui, comme elle, n’en peuvent plus de vivre dans la crasse, les mauvaises odeurs et les rats qui courent partout, même en pleine journée… Les témoignages affluent, chacun raconte son histoire d’incivilité, c’est vrai que plus la ville est sale, plus cela pousse à l’incivisme… et toujours ces interrogations en toile de fond qui reviennent : « Mais que font les élus ? Mais que fait la Ville ? »… Sur les conseils d’une autre internaute, Karine, et avec son renfort elle décide de créer un groupe sur le réseau social. Elles l’appellent « MARSEILLE : POUBELLE LA VIE !!! », le but étant de collecter d’autres témoignages avec des photos des quatre coins de la ville. En effet Sarah l’explique : « Quand on regarde tous les visuels, aucun quartier n’est épargné, même pas les quartiers dits chics et huppés de la ville » ! Un bon mois plus tard, une troisième fille a rejoint l’aventure, Florence, et le collectif réunit plus de 10 000 personnes ! Un livre noir regroupe les photos des membres pour un état des lieux classé par quartiers de la ville. Du coup elles ont décidé de mettre ligne une lettre ouverte adressée aux élus…

Ce mouvement est très intéressant car il est constructif. Le but est de sensibiliser les politiques, mais « le collectif est apolitique, précise Sarah, nous n’avons pas dans l’idée de critiquer qui que ce soit, nous avons juste envie de fédérer les mécontentements de manière positive, pour faire bouger les lignes et les élus ». Il y a même quelquefois des photos pour signaler un endroit bien nettoyé (oui ça existe !). D’ailleurs un modérateur de groupe supprime tous les post malveillants, injurieux, racistes ou politiques… Tout ça est intelligent, bon esprit, efficace… Les instigatrices du projet sont même en train de mettre en place un « Plan Objectif Marseille Propre » : une liste des solutions écologiques et pérennes à présenter aux élus… Avec 100 000 signatures ça pourrait changer les choses, non ? C’est possible de faire Marseille Propre : quand on veut on peut ! C’est pour Marseille, c’est pour la planète, c’est pour nos enfants : alors les Marseillais et si on se bougeait vraiment ?

Pour signer la pétition : https://www.change.org

Sur Facebook : MARSEILLE : POUBELLE LA VIE !!!

poubellelavie

Vous aimerez aussi

Inventée dans les années 70 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren, la permaculture a...

Restez connectés avec la nature ! Finies les chaleurs de l’été, l’automne est une belle saison pour...

Grâce à une campagne de financement participatif, le projet de Sarah et Maxime a pu voir le jour et...