Mitri Hourani, la vie en Boboboom

Talents d’ici  /   /  de Emmanuelle Vigne

Mitri Hourani est un « artiste artisan » à la manière de Chaissac, « faisant des choses artistiques avec le geste artisan »*. Il détourne et réinvente les objets avec élégance et fantaisie. Des objets de rebut, qui ont cessé d’être utiles, auxquels le styliste donne une seconde vie, laissant à réfléchir sur notre appétence à consommer. Passés par ses mains, textiles désuets, meubles rustiques ou luminaires kitch deviennent ultra tendance tout en étant chargés de poésie par le vécu qu’ils dévoilent. « Je retravaille les styles, je façonne des objets existants. J’aime raconter des histoires, inviter le public dans mon monde, un univers où l’imagination est sans cesse sollicitée. J’en appelle à la mémoire collective : mes abat-jour par exemple, évoquent toujours des souvenirs émus chez ceux qui les voient… c’est mon objectif, créer de l’émotion ». 

Son enfance en Afrique où la ‘récup’ est inscrite dans le processus de création l’a bien sûr influencé ; tout comme sa passion pour les luminaires, souvenir d’une jeunesse passée dans un Liban en guerre où la bougie palliait au manque d’électricité. Arrivé à Aix-en-Provence à 18 ans, il rejoint Marseille après avoir passé son diplôme de styliste modéliste et crée en 1994 sa société éponyme Mitri. « J’ai lancé les premiers matelas à l’ancienne qu’on utilisait tels des coussins de sol et c’est avec cette marque que j’ai eu le prix Découverte Maison & Objet pour la lampe Ourson (2002) ». Egalement scénographe pour de nombreux hôtels et restaurants, Boboboom, sa deuxième entité de création de mobiliers et objets déco le propulse figure de la déco bobo, invité en 2016 des salons de Milan et New York. Cette rentrée il présente un sublime textile imprimé canevas coloré, une collection d’opalines en verre et une réédition de chaises détournées. Le rendez-vous est donc donné au salon Maison & Objet !

Mitri création _06 78 02 92 63 _boboboom.com
*Source : Les Artistes Artisans, dans le Laisser-Aller des Eliminés. Lettres à l’Abbé Coutant (1848-1950)

Gaston Chaissac, éditions Plein Chant, 1979.

Vous aimerez aussi

La paradoxale force de La Petite Lunette Rouge (LPLR)… une petite révolution dans le monde de...

En 2017, la célèbre marque de sportswear identifiable à son nœud papillon rose fête ses 30 ans !...

Changement d’adresse et de nom, mais toujours le même savoir-faire de prestige pour My Tailor is...