Recyclop, un œil sur la planète

Ecologie  /   /  de Agnès Olive

 

L’an dernier, Abdès Bengorine a fondé l’association marseillaise Recyclop – un œil sur la planète dans le but de réduire l’impact nocif du mégot de cigarette sur l’environnement. Il faut savoir que les mégots constituent 40 % des déchets marins et il faut entre 7 et 12 ans pour qu’un mégot se détruise… Et le pire : un mégot pollue à lui tout seul 500 litres d’eau ! Aujourd’hui, Abdès alterne opérations de sensibilisation et séances de ramassage, ensuite il envoie les mégots recueillis et triés à Terra Cycle qui les transforme, entre autres, en isolants… Il en a déjà comptabilisé plus d’1 million depuis qu’il a commencé ! En plus, le Marseillais a eu l’idée géniale de récupérer chez les photographes les anciennes boîtes de pellicules dans lesquelles il insère au fond une capsule métallique pour les transformer en cendrier portable qu’il distribue aux fumeurs. Un grand merci à lui pour ce regard si bienveillant sur la planète !

_www.recyclop.org

Vous aimerez aussi

De sa première passion, la sculpture, Sébastien Beaupère a gardé le sens des volumes. Ce boulanger...

Avec ses 122 ans, l’Eden est le plus vieux cinéma du monde encore en activité. Et c’est à La Ciotat...

Utiliser Internet comme levier social, voilà le défi d'Emmaüs Connect, une association qui œuvre...