Portuliège, le bouchon bio

Ecologie  /   /  de Agnès Olive

Il ne suffit pas que le vin soit bio, encore faut-il que le bouchon le soit aussi ! L’histoire de Portuliège a commencé à Santa Maria de Lamas dans le nord du Portugal. Rémy Lopes, le gérant, a grandi avec la passion du liège dans son pays et a voulu pérenniser la tradition pour faire bénéficier les vignobles français de son expérience. La récolte du bouchon se fait à la main avec une hache, c’est un métier très précis et difficile que peu de gens connaissent. Il a choisi de s’installer à Bandol en 2002 et c’est sa fille Virginie, qui, en rejoignant l’entreprise familiale, porte aujourd’hui l’envie de développer le bio dans cette filière ! Les bouchons bio de Portuliège sont de grande qualité : faits à partir de liège provenant de chênes-lièges biologiques, ils ne subissent pas de traitement chimique et le lavage des bouchons est certifié Ecocert, ce qui lui confère une couleur brune naturelle et originelle. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait le bouchon…

_www.portuliege.com

Vous aimerez aussi

De sa première passion, la sculpture, Sébastien Beaupère a gardé le sens des volumes. Ce boulanger...

Utiliser Internet comme levier social, voilà le défi d'Emmaüs Connect, une association qui œuvre...

Inventée dans les années 70 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren, la permaculture a...