Atelier Léon, la friperie de Gregory Dorbritz

Mode  /   /  de Julie Mandruzzato

 

À l’Atelier Léon, le cliquetis du cintre sur le portant est aussi sacré que celui de la clé de contact. En donnant son nom à ses deux friperies à La Ciotat, Gregory Dorbritz souhaitait rendre hommage à Léon Paulet, l’inventeur Marseillais de la luxueuse voiture 6 AB, sortie d’atelier en 1922. Ce n’est donc pas un hasard si les idées se télescopent dans chacune de ses boutiques, l’une réservée aux hommes, l’autre à la coquetterie féminine. Trésors de vêtements et mines d’histoires, l’Atelier Léon dépasse le kilométrage limite sur l’autoroute du temps. Jupes sixties, vestes en cuir et vieux Levis cuvée 90’s, nous font revivre l’Amérique en marche arrière, celle que Gregory, passionné de vieilles autos, de motos et de surf a imaginée pour nous.

Une atmosphère mécanique, dans laquelle figure aussi sa marque, Léon, une collection de tee-shirts en coton 100 % biologique, qu’il a créée en 2015. Loin d’être une pièce détachée dans l’habitacle rétro de ses boutiques, on retrouve à travers les imprimés originaux des vêtements qu’il élabore avec son équipe de graphistes et de designers, tout ce qui l’a conduit jusqu’ici.

Atelier Léon
10-13 place Sadi Carno, La Ciotat
_www.latelierleon.com

Vous aimerez aussi

Béatrice Péron, Marseillaise et artiste dans l’âme aime la peinture et la couture, ce qui l’a...

Tout comme il y a des écrivains voyageurs (que le seul mot de « tourisme » énerve), il y a ou du...

L’architecte Rudy Ricciotti est un personnage haut en couleurs dont le talent est reconnu dans le...