Cuggiulelle Saravelli, une drogue autorisée ! 

Sur Le Pouce  /   /  de Léa Piras

Une fois qu’on a goûté un « Cuggiulelle Saravelli » on ne résiste pas à finir le paquet… Véridique ! Avec ce biscuit sec cuisiné avec amour, Julien Blanc rend hommage à son arrière-grand-père, boulanger à Calenzana (Corse), d’où lui vient la recette. Tombé dedans quand il était petit, Julien apprend au contact de sa mère et de sa grand-mère à réaliser ces exquises douceurs. Généreux, il se met à les partager autour de lui, faisant plusieurs addicts. Résultat, on ne s’en lasse pas ! Avec un thé ou un café, c’est divin… Pour les plus créatifs d’entre nous, il est possible de les revisiter en crumble comme Denis (La Relève), par exemple. À noter que Julien ambitionne de développer différents parfums de cuggiulelles ainsi que d’autres biscuits et pâtisseries corses dont il détient la recette pourtant bien gardée… Les pauses-café risquent de devenir très gourmandes !

Cuggiulelle Saravelli _06 27 25 29 49
Épicerie Paysanne Les Pissenlits
_147 rue Sainte, Marseille 7ème

Le Directoire
_44 rue Edmond Rostand, Marseille 6ème

Vous aimerez aussi

Après avoir arpenté les allées des expositions consacrées à Picasso (Mucem et Vieille Charité), une...

En créant Mélie Coop, Amélie Moreau est partie de l’idée de partager sur la toile toutes ses...

Le festival de frictions littéraires Oh les beaux jours ! fera escale à Marseille du 22 au 27 mai...