Islande, voyage au centre de la Terre

Plus Loin  /   /  de Cecilia Risso

Terre des extrêmes, à l’orée du cercle polaire, cette île enchanteresse vous promet un voyage mémorable. Habitée depuis le VIème siècle seulement, l’Islande, rencontre des cultures celtique et scandinave, est jeune et toujours en formation. D’ailleurs sa dernière île est sortie de l’eau dans les années 1960. Mais sa singularité est aussi géologique : dressée là où se rencontrent les plaques tectoniques eurasienne et américaine (le rift), ses courbes naissent des multiples éruptions qui ont lieu au fond de l’océan et ses paysages prodigieux se dessinent par l’émulation du feu volcanique et des glaces océaniques.

Capitale : Reykjavik
Aéroport : Keflavík
Langues : islandais (officielle), anglais (largement parlé)
Régime : parlementaire
Religion principale : luthérienne
Population : 337 000 habitants
Devise : couronne islandaise (isk)
Décalage horaire : -1h en hiver, -2h en été.
Climat : de -20 °C en hiver à +20 °C en été.
Soleil : permanent en juin levé à 10h et couché à 15h en hiver.

Entre océans Arctique et Atlantique nord. Pour les explorateurs, avides de paysages phénoménaux et épris d’une nature forte, un séjour de deux semaines vous permettra de faire un tour (auto-trek) quasi complet de l’île. Mais si vous êtes un puriste ou un randonneur chevronné qui souhaite arpenter les glaciers, nager dans les lacs des volcans ou barouder sur le rift, préférez trois semaines.

 

 

Reykjavik (qui signifie « sources fumantes »)

Située à 250 km du cercle polaire, elle est la capitale la plus au nord du monde ! Cette ville à taille humaine recèle de trésors : l’église Hallgrímskirkja en forme d’orgue basaltique, l’architecture brillante de la salle Harpa, divers musées nationaux, des jacuzzis sur les plages, le lac Tjörnin en plein centre-ville et le fameux Sólfar, sculpture contemporaine de bateau viking et symbole du pays réalisé par Jón Gunnar Árnason. Prenez le temps d’aller buller avec les autochtones dans leurs incroyables piscines municipales, avant d’aller siroter un verre dans ses nombreux bars festifs !

Les cascades

Des chutes d’eau colossales parsèment tout le pays : du bleu turquoise aux eaux cristallines, elles se dévoilent au détour de théâtres panoramas grandioses, auréolées d’arcs-en-ciel dorés. Un authentique spectacle son et lumière. On ne saurait que trop vous conseiller de prendre le temps d’humer leurs brumes à chacune. Goðafoss (Nord) la divine, Dettifoss (Nord-Est) la puissante, Seljalandsfoss (Sud) que l’on peut d’ailleurs explorer même au-delà de son rideau d’eau, et tant d’autres…

Les glaciers

On compte aujourd’hui 13 glaciers sur l’île, qui recouvrent près de 12 % du territoire. Le Vatnajökull est le parc national le plus vaste d’Europe, sa calotte de glace immaculée souligne la pureté d’un lieu hors du temps, une expérience unique. De ce diamant brut de nature jaillit un site fabuleux, un théâtre de grands films et l’un des plus beaux endroits au monde : la « lagune du glacier », en français dans le texte, le Jökulsárlón, un lac d’icebergs.

Le cercle d’or

Cette terre de contrastes, très touristique, reste un incontournable du pays. Parcourez le parc national de Þingvellir à pied, vous serez au centre du monde, au-dessus de la faille entre les plaques continentales américaine et eurasienne. Continuez votre route vers la zone géothermique de Geysir (qui a donné le mot « geyser ») en profitant de paysages inouïs, avant de vous laisser surprendre par le spectacle du geyser. Puis allez explorer la vertigineuse cascade de Gullfoss, aux pieds du rift.

Les fjords de l’Est

Cette région est peu peuplée et ravira les amoureux de liberté ! La route qui mène à la petite capitale d’Egilsstaðir traverse de somptueux paysages sauvages, aux couleurs aussi indescriptibles qu’extraordinaires, et longe des montagnes vertigineuses qui plongent dans l’océan. Nos ancêtres ont adoré la région eux aussi : des pêcheurs bretons avaient déjà élu domicile à la fin du XIXème siècle dans la ville de Fáskrúðsfjörður, où d’ailleurs les noms de rues sont toujours en français ! Ne manquez pas le coucher de soleil face à tous ces fjords majestueux.

Le lac de Mývatn

Le « lac des mouches » est un véritable concentré d’Islande ! Ménagez-vous ici un tête-à-tête avec la nature, les paysages sont époustouflants : volcans, sources chaudes, grottes d’eau aux couleurs de jade, champs de lave, cratères… le tout habité d’une faune et d’une flore exceptionnelles qui semblent, comme nous, s’extasier devant tant de beauté.

Le Nord

Aux alentours de l’attachante cité d’Akureyri, découvrez des décors nordiques variés : petits villages de pêcheurs pur jus ou encore étendues paisibles de sable sur l’océan pour admirer les baleines. Sur la route, arrêt obligatoire à Hofsós, une des plus belles piscines du monde ! Et n’hésitez pas à prendre le temps d’admirer les colonies de phoques au rocher d’Hvítserkur, une merveille de la nature. La légende dit que cet énorme bloc de basalte était autrefois un troll à trois jambes.

Les aurores boréales

Indescriptibles, ces explosions phénoménales de lumière dans le ciel étoilé islandais est sans doute le plus joli souvenir à ramener dans son cœur. Un spectacle hors norme orchestré par Dame Nature que l’on vous souhaite de vivre. Ne vous dispensez jamais de ressortir en pleine nuit (noire, sans pollution lumineuse et avec un ciel dégagé), armé d’un thermos bien chaud et de beaucoup de patience…

 

Nos incontournables
– Le Skyr, dans un bistrot fermier, fromage blanc tendre, souvent à la myrtille.
– Icelandic fish&chips, Tryggvagata, à Reykjavik, bistrot bio, fish&chips exceptionnels avec la pêche du matin.
– Le Restaurant Varma, à Hveragerði, pour savourer la gastronomie islandaise à base de produits strictement locaux (slow food).
– Le Restaurant Humarhöfnin, à Höfn, une adresse où l’on se délecte des fameux « humar » (grosses langoustines) pêchés le matin et servis à toutes les sauces !
– La ferme Fjalladýrð, à Möðrudalur (le bout du monde), pour se réchauffer d’une soupe à l’agneau maison et fumante, devant un panorama à couper le souffle sur des volcans majestueux.
– Les plages de sable noir, à Vík (Sud) terrain de jeu de la célèbre série Game of Thrones.
– La piscine d’Hofsós, un panorama incroyable sur l’océan Arctique depuis d’immenses bassins d’eau chaude naturelle.
– Les bains chauds de Mývatn, plus nature et moins touristique que le Blue Lagoon.

Ce journal islandais est évidemment loin d’être exhaustif tant nous manquons de mots pour décrire cette destination du grand Nord où la nature reste indomptée…
Textes et photos de Cécilia Risso pour la rédaction de ToutMa

Vous aimerez aussi

Créé en 2014 par Jérémy Naïm, Hello Shuttle est une société de transports qui propose une nouvelle...

Pour certains, l’heure des vacances vient d’arriver. Billets et chambres d’hôtels réservés, vous...

Los Angeles. L.A, pour les intimes. Palmiers hagards à perte de vue, horizon qui flirte avec...