La Muse dans tous ses états, jusqu’au 26 août

Photo / Art  /   /  de ToutMa

 

Femmes, épouses, modèles, égéries, icônes, divas… ce sont ces muses que le musée Regards de Provence (dans le cadre de Marseille Provence 2018 Quel Amour !), nous invite à découvrir. Mais la muse n’est pas toujours celle que l’on croit.

Des muses célèbres, icônes de la vie artistique du XXème siècle, à l’image de Gala, Jane Birkin ou encore Nusch Éluard, sources d’inspiration des grands artistes de notre temps comme Picasso, Éluard, Bonnard ou même Gainsbourg, aux muses discrètes, voire inconnues, qui peuplent l’imagination de tout un chacun, croisées au détour d’une rue ou à la terrasse d’un café, c’est un panorama intemporel que nous propose le musée Regard de Provence. En nous invitant à « taquiner la muse », quelle que soit son origine, son âge, son sexe, ou même son genre, Adeline Granereau, directrice du musée et commissaire de l’exposition, nous livre une véritable ode à ces êtres qui peuplent nos pensées et inspirent notre créativité.

Qu’elles aient inspiré le peintre, le sculpteur, le photographe, le vidéaste ou le quidam, ces muses révèlent que derrière chaque artiste se cacherait une femme… à moins qu’il ne s’agisse d’un homme. L’exposition cherche en effet à revisiter la thématique de la muse en présentant ces dernières sous un jour nouveau, plus en phase avec la société contemporaine, à l’aune de la diversité de notre temps. À l’image de La Fautive (1995), œuvre provocatrice de Michèle Sylvander, la muse est présentée comme n’étant plus nécessairement une femme discrète et effacée, posant silencieusement pour son artiste, mais comme des femmes ou des hommes, célèbres ou inconnus, dont le regard, l’expression, ou les traits, activent la puissance de l’imagination. L’exposition est en cela militante. La femme n’est pas vouée à inspirer, dans l’ombre, l’artiste : elle est l’artiste.

Au travers des œuvres de Kuroda, Rebufa, Tran Va Bang, Bonnard, Dalí, Manguin, et d’autres, le visiteur s’aMusera à contempler une fresque représentative de la muse d’aujourd’hui : celle qui sommeille en chacun de nous.

Sa Muse – Musée Regards de Provence, esplanade du J4, Marseille 2ème
Jusqu’au 26 aout 2018 – Du mardi au dimanche, 10h-18h
Un rendez-vous MP 2018 Quel Amour !
www.museeregardsdeprovence.com

 

Texte _Romain Bony Cisternes
Photo en une _Rebufa Olivier, Autoportrait La robe noire 2014

Vous aimerez aussi

Dans plus de 86 villes et villages, plus de 120 000 citoyens ont « marché pour le climat » en...

Chymós, nouvelle marque en ville, veut tout simplement dire « jus », en grec ! Le couple...

C’est au canal de Marseille que l’on doit la modernisation de l’infrastructure hydraulique de la...