Flore Girard de Langlade, l’étoile montante du stylisme

Talents d’ici  /   /  de Léa Piras

Surdouée, du haut de ses 27 printemps, la Marseillaise Flore Girard de Langlade vient de remporter le très élitiste prix La Redoute X Head. Suite à ce succès, une collection capsule féminine Printemps-Été 2018, déclinée en cinq pièces ultra canons, vient de voir le jour. Retour sur son parcours. 

Adolescente, Flore arpente les défilés et les galeries d’art aux côtés de sa mère journaliste. La passion opère. À 16 ans, elle a son premier coup de foudre : un défilé haute-couture de Christian Lacroix. Les pièces uniques du couturier mêlées à une musique et scénographie spectaculaires la marquent à vie, une vocation est née ! Attirée par toutes les facettes du métier de designer (de la création des collections à la direction artistique des défilés), Flore exprime sa créativité tout d’abord en dessin et peinture. Elle est lycéenne, il faudra attendre quelques années avant que son fort potentiel ne soit révélé à la planète mode…

Après trois ans à Axe Sud (Marseille) dans le cursus « graphisme et communication visuelle », Flore intègre la prestigieuse Haute École d’art et de design de Genève où elle valide un bachelor puis un master en « design mode ». C’est déjà une réussite en soi, mais attention rien n’est facile, créer ne serait-ce qu’un vêtement reste un travail laborieux. Au début, notre pétillante styliste aux grands yeux bleus n’avait ni la logique du patronage ni celle de la couture. Passer du dessin à plat au volume du tissu ne fut pas une mince affaire… Il a fallu passer par de longues heures de recherches de volumes et de structures à la HEAD, mais le travail ça paye !

Perfectionniste et visionnaire, Flore est donc lauréate cette année du prix La Redoute x Head Genève. Quelle fierté ! Mis en place par Léa Peckre, directrice du département design mode de l’école HEAD Genève, et Sylvette Lepers, la responsable des partenariats Créateurs et Image de La Redoute, ce prix remis au diplôme ouvre officiellement les portes du monde du stylisme à notre Marseillaise. Petite anecdote, lors du concours Flore présente une collection homme. Subjuguée, Sylvette Lepers lui fait confiance et lui propose de rééditer une version féminine de cinq pièces. On craque totalement pour ses volumes ! Le vêtement est fluide, il bouge avec le corps. On est libre, le corps est sans contrainte. Son secret ? Flore revisite les pièces classiques de notre garde-robe en jouant sur des codes féminins et masculins qui sortent du vestiaire traditionnel. On aime son approche du corps à la fois sensuelle, fantasmée et romantique.

Mais où puise-t-elle son inspiration ? Dans le Sud, bien sûr ! Ses créations reflètent son imaginaire, son idéal avec la Camargue par exemple, mais également Marseille, symbole de ses racines.

Actuellement en stage dans la prestigieuse maison de mode Chloé, Flore se familiarise avec le cuir, la fourrure et le denim de la maison. De nouveaux projets en tête ? Peut-être une spécialisation future dans le domaine cuir/denim… Mais ce qui est certain, c’est que notre jeune styliste rêve de faire de nouvelles collaborations. Et c’est tout ce qu’on lui souhaite ! De notre côté, on imagine Flore Girard de Langlade, tel Jacquemus avant elle, participer à des initiatives comme le festival Openmymed et nous offrir un magnifique défilé marseillais qui suscitera en nous de très belles émotions… Flore, c’est la styliste à suivre !

Retrouvez sa collection sur La Redoute :
_www.laredoute.fr/flore-girard-de-langlade

PHOTOS _Emma Anderson

Vous aimerez aussi

Le parcours professionnel de Philippe Puron fait rêver. Il a tout de l’idée qu’on se fait du rêve...

Femmes, épouses, modèles, égéries, icônes, divas… ce sont ces muses que le musée Regards de...

Sensible à la cause animale mais amatrice de belle maroquinerie, Virginie Barbier peine à trouver...