fbpx

Tilt, abstractions narratives

Photo / Art  /   /  de Linda Mestaoui

Une vingtaine d’œuvres inédites de l’artiste emblématique de la scène graffiti Tilt sont exposées, jusqu’au 7 juin, à la Galerie David Pluskwa. Un deuxième solo show baptisé Something Else pour l’artiste toulousain. Something Else ou comment rendre hommage au mouvement graffiti sans jamais trahir son essence et tout en continuant à évoluer avec son temps, ses envies et le nouveau public ? Un public toujours plus large qui s’intéresse à cet art né dans rue sans toujours connaître son histoire… C’est le second show de Tilt à la galerie de la rue Grignan après une première carte blanche accordée, en 2013.

Celui qui considère le skateboard comme son premier amour, réalise ses premiers graffs à la fin des années 80. C’est l’époque des premiers émois, à 16 ans, en mode vandale. Maître dans l’art du Throw-up (lettrage arrondi réalisé en one shot en langage graffiti) avec des couleurs qui n’appartiennent qu’à lui,  il recouvre les murs du monde entier de sa ville natale à Londres, au Maroc en passant par les États-Unis, Hong-Kong, le Japon, le Mexique, la Thaïlande, le Canada, la Chine, la Nouvelle-Zélande, l’Australie. TILT multiplie les supports passant avec aisance des toiles aux objets du quotidiens, planches de skate, pans de murs.

Aujourd’hui, il explore de nouvelles zones d’expression et met l’accent sur des fragments d’œuvres. Comme si en s’approchant de très près, on comprenait mieux la réalisation dans son ensemble. En zoomant sur des détails d’œuvres grandeur nature, il oblige le spectateur à s’attarder pour mieux comprendre au-delà de l’œuvre, la culture graffiti dans ce qu’elle a de plus pur : sa spontanéité.

TILT parle d’ailleurs de « graffiti primitif ». On assiste limite à une fouille archéologique tant ilpuise son inspiration dans les formes, couleurs, matières des chutes de toiles qui jalonnent le sol de son atelier ou dans le détail d’un mur dans la rue qui aurait subi l’usure du temps, et/ou l’effacement volontaire de l’œuvre. Des fragments du passé pour ne pas tomber dans l’oubli. Pari réussi !

TILT
Something else jusqu’au 7 Juin 2018

Galerie David Pluskwa _53 rue Grignan, Marseille 6
Du mardi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous
david-pluskwa.com

Vous aimerez aussi

‘‘ Le port ! Ce port de Marseille ! Et Marseille ? Ville de vie, de toute vie grouillante, masques...

La galerie David Pluskwa crée l’événement, ce mois-ci, avec l’exposition baptisée JonOne The...

Son nom évoque à lui seul cette «Mittel Europa » d’où sont sortis tant de génies, au XXème siècle....