Djeff à la fondation Vasarely jusqu’au 8 septembre

Photo / Art  /   /  de ToutMa

La fondation Vasarely, « cité polychrome du bonheur », est en pleine mue. Les alvéoles de ce monument historique atypique sont restaurées une à une pour offrir au public un espace entièrement rénové à l’horizon 2019. On a donc aujourd’hui affaire à un cadre en métamorphose, idéal pour recevoir les créations de l’artiste plasticien Djeff. L’exposition est divisée en deux parties : « Genesis » et « Now Here Else ».

À l’étage,« Genesis » retrace, comme son nom l’indique, les débuts de la démarche artistique de Djeff, à l’époque où il signait encore « Dekalko » (en référence aux décalcomanies, dont l’imperfection typique laisse toujours insatisfait) et explorait déjà notre rapport au monde à travers le prisme de technologies diversesnotamment par le détournement du jeu vidéo et des icônes de la culture gaming. « Now Here Else », au rez-de-chaussée, propose un choix d’objets et d’installationaux résonances plus conceptuelles et actuelles qui dénoncent un monde en périlaux ressources limitées et surexploitées. Par ce travail, l’oeuvre de Djeff apparaît comme une critique de l’hyper individualisme auquel notre société est aujourd’hui en proie.

Djeff à la fondation Vasarely
1 avenue Marcel Pagnol, Aix-en-Provence
04 42 20 01 09
Tous les jours de 10h à 18h

 

Texte _Elsa Galland

Vous aimerez aussi

Les collectionneurs d’art se partagent en deux clans. D’un côté ceux qui chérissent jalousement...

Parce que le pèlerinage à Saint-Barth’ risque d’être compliqué et de demander le déploiement de...

Pour notre plus grand plaisir, Alexis Pentcheff rend hommage à César, dans sa galerie de la rue...