Nushka, de la photo aux pinceaux…

Talents d’ici  /   /  de Céline Bouchard

C’est en septembre, à la Maison Buon et en partenariat avec la galerie Double V, que Nushka présente pour la première fois ses toiles aux Marseillais. L’expo s’appelle d’ailleurs Representing Marseille et la quinzaine de tableaux accrochés instaure un beau dialogue entre l’artiste et la ville, avec la représentation de décors symboliques et forts. Nushka, Fanny Moreaux de son vrai nom, est née en 1983. Petite, elle passait son temps à bricoler de jolies choses, découpant, dessinant, barbouillant un peu tout et n’importe quoi… La peinture est venue avec la rencontre de Maggie Siner, son mentor encore aujourd’hui. Un jour béni, l’artiste a invité l’adolescente dans son atelier, lui a donné quelques pinceaux et un bout de toile pour peindre en sa compagnie. La petite Fanny a saisi alors le pouvoir de la peinture et depuis, n’a jamais cessé de passer de l’inertie des tubes de couleurs à une œuvre d’art vibrante. Pendant ses études, elle découvre New York et la peinture américaine du XIXe siècle qui l’inspire ; Les vibrations de cette ville magicienne encouragent son évolution artistique. Elle y retournera souvent… avant de rencontrer l’amour et d’atterrir à Marseille, voici déjà quatre ans.

Avec une dizaine d’expositions personnelles et un peu plus d’expositions collectives (Paris, NYC, Londres, Dubaï, Hong-Kong, Anvers, Gant), Nushka a la chance de vivre de son art et cela lui donne l’ambition de toujours s’améliorer. L’exposition à Marseille est une première et elle en est très fière, elle qui souhaitait tant ancrer son activité dans sa ville de cœur. La réalisation de Representing Marseille l’a conduite à découvrir des lieux qu’elle ne connaissait pas encore en organisant des prises de vue. Comme Nushka peint d’après photo, il y a eu des séances de shooting insolites, comme des nus en plein hiver au Mucem, des silhouettes en nuisette à Saint-Charles au milieu de la nuit… Elle en rit encore. Après cette expo, cette jeune artiste talentueuse va se concentrer sur la réalisation de onze tableaux destinés à illustrer une édition limitée de Madame Bovary
Un contrat qu’elle vient de signer avec The Folio Society, éditeur anglais de beaux livres*, pour fin 2019. Elle se replonge alors avec délices dans cette œuvre romantique qui sied à la délicatesse de sa peinture.

 Representing Marseille jusqu’au 30 septembre 2018 – Vernissage le 13 septembre

Maison Buon _86 rue Grignan, Marseille 1er
*L’ouvrage sera consultable dans l’atelier de l’artiste, sur rendez-vous _contact@nushka.fr

Vous aimerez aussi

Laurie-Lou est une tueuse. Une photographe qui shoote les joues rosées des filles charmantes et...

Pivoines, roses, gypsophiles, laurier, fougères et gerbera, Anna-Lou connaît par cœur le langage...

Sélectionnée au festival de Hyères 2018, dans la catégorie « accessoires », Inès Bressand est la...