Des Rives jusqu’au 2 novembre

Photo / Art  /   /  de Caroline Bouteillé

 

Pourquoi (mais pourquoi !?) le selfie ? » Voilà une des nombreuses questions, disons-le, mystère presque insondable, auxquelles le programme de rencontres Des Rives se propose de répondre pour sa deuxième édition, qui se déploie dans plusieurs hauts lieux culturels de la région (Mucem, Vieille Charité, MAC et l’ENSP d’Arles). Plus qu’un festival, il s’agit d’une série de rendez-vous avec des photographes de renom qui se déroulent dans le cadre atypique de conversations animées par Yann Tostain, photographe lui-même et universitaire. Parce qu’au-delà de présenter les travaux inspirants des artistes invités, il s’agit d’interroger l’hétérogénéité, la fonction de nos pratiques photographiques dans un quotidien saturé d’images. Ainsi, tout en nous faisant réfléchir à nos relations avec notre miroir, ces derniers nous emmèneront, loin de nos nombrils, de zone de guerre en terrain de jeu photographique, à la rencontre de la singularité de leur regard.

Entrée libre et gratuite _www.desrives.net 

Vous aimerez aussi

Le chef et sa brigade butinent entre la cuisine et la salle où les vingt-huit couverts sont dressés...

Un Marseillais, un inventeur génial qui a collé des turboréacteurs fabriqués maison sous sa table...

Parcours « aventure », cirque, ciné-concert ou concert de jazz, vos kids ne vont pas s’ennuyer !