Ivresse de l’art, du 11 au 16 octobre

Divers  /   /  de Caroline Bouteillé

 

La mémoire populaire est souvent bien ingrate. Elle aura retenu dans ses chansons les « tonneaux ronds » des Bretons, laissant aux affres de l’oubli les amphores massaliètes de Marseille. À sa décharge, il faut reconnaître qu’« amphores massaliètes », c’était peut-être un peu moins chantant… Qu’à cela ne tienne, la Villa Bagatelle se charge de réparer les injustices des chansonniers en exposant des œuvres (appartenant à plusieurs collections privées et musées marseillais) capables de dresser un panorama provençal complet des liens subtils qui dès l’Antiquité unirent les Beaux-Arts et la production du vin dans le Sud de la Gaule. Amphores et gobelets antiques croiseront aussi bien huiles du XVIIesiècle que lithographies du XIX(Honoré Daumier), dans un parcours thématique qui, s’il n’invite pas à l’ivresse publique, devrait au moins vous faire tourner la tête grâce à la diversité des pièces exposées !

Villa Bagatelle
125 rue du Commandant Rolland, Marseille 8e

ivresse de l’art from ToutMa on Vimeo.

Vous aimerez aussi

Le temps de comptabiliser tout ce qui a été sorti de l’eau et qui tient dans très exactement 25...

Ella Aflalo est une cheffe niçoise de 25 ans qui a fait ses classes à l’Institut Paul Bocuse, à...

Drôle et originale, Marseille (toute entière) accueillera pour la première fois un festival 100 %...