fbpx

Centaures, quand nous étions enfants de Fabrice Melquiot et Martin Dutasta

Livre  /   /  de Caroline Bouteillé

Centaure, chimère moitié homme, moitié cheval. Centaures, quand nous étions enfants, spectacle théâtral équestre… et objet lui-même hybride ! Aussi, c’est sous la forme d’un livre tête-bèche, une moitié consacrée à de magnifiques photos, l’autre au texte du spectacle (signé Fabrice Melquiot), que se présente cet ouvrage infiniment soigné. Devant cette attention portée aux détails et à la finesse sous toutes ses formes, on pourrait même aller jusqu’à le dire « chéri par ses créateurs », comme un doux souvenir d’enfance. Et c’est bien à l’image de l’histoire qui nous est contée par Camille et Manolo : celle de leur rencontre à eux, celle de leur rencontre avec leur moitié cheval respective et celle, en définitive, de la création à Marseille du Théâtre du Centaure. Une œuvre poétique en forme de défi aux mathématiques, la démonstration subtile que parfois, 1+1 = 1.

144 pages, La Joie de lire _19,90 €

 

La dernière création du Théâtre du Centaure, L’Envol, est à retrouver, du 24 janvier au 10 février, dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque.
http://www.biennale-cirque.com/fr/programme/l-envol-164

Vous aimerez aussi

Allons droit au but : quand on vous parle d’une bande dessinée de plus de 300 pages qui serait un...

Voilà quatre ans que le maître restaurateur Jean-Rony Leriche distille toutes les saveurs des îles...

À première vue, on dirait un petit grimoire. Une fois ouvert, l’auteur vous propose une balade...