Maevy, maille & merveille 

Talents d’ici  /   /  de Cecilia Risso

Vive le froid, nous, on craque pour la sublime maille inspirée de Marina Minard et Davy Morel… d’où Maevy, avec un talent certain pour un style où l’épure et l’amour de la nature dominent. Il y a 4 ans, ce couple à la ville (et de Marseille) décide de créer une marque de prêt-à-porter féminin, locale, authentique, loin de tous les standards de la mode outrageusement consommée. Marina et Davy rêvent d’une mode meilleure, achetée avec conviction et fabriquée avec passion. Elle, c’est le dessin, le trait ferme, la coupe contemporaine, le dressing à forte personnalité. Lui, c’est le traducteur ému et la qualité des finitions. À ces qualités, ils rajoutent les acquis de leurs voyages aux sources de l’alpaga et du tissage (Pérou, Népal, île Maurice, Italie…). Les tourtereaux ne vivent pas d’amour et d’acquis, ils s’entourent de professionnels aguerris et choisissent « nos cousins les Portugais » pour fabriquer leurs collections deux fois par an : « Il n’y a pas de capacité industrielle dans la maille en France qui corresponde à nos besoins. Les normes portugaises sont exigeantes et proches de notre philosophie ». La démarche est claire, une marque de mode intemporelle fabriquée en Europe avec des matières naturelles. Et oui, le basique, c’est chic ! La recette est délicate : les pulls, gilets, et robes affichent des lignes justes, des couleurs intenses et des matières exceptionnelles (alpaga, cachemire…). En été, les mailles sont légères, aériennes, tissées avec du lin, du coton ou même du bambou. Une petite griffe orange est accrochée à chaque pièce, symbole de bonheur et d’énergie, signature des valeurs des fondateurs. Et de fil en aiguille, nous, on a trouvé le pull idéal, le fameux cadeau de Noël imparable, éthique et magique !

_www.maevyconcept.com
Chez Lulli, Dod, Terzo et For Atao à Marseille
et chez Madone à Aix-en-Provence

Photos _Maevy  © Charlotte Lapalus

Vous aimerez aussi

Le 61e Salon international des santonniers se tient à Arles jusqu’au 13 janvier 2019. Plus...

Fin novembre, nous avons rencontré l’acteur marseillais, Cyril Lecomte, au Cercle des nageurs de...

Aux marges de l’art populaire se tient Skunkdog. Depuis près de deux décennies, le peintre phocéen,...