fbpx

Exposition-vente à la Galerie Kolektiv 31, 15 décembre au 15 février 2019

Photo / Art  /   /  de Emmanuelle Vigne

Pour clôturer les célébrations du centenaire de l’indépendance de l’Estonie, la galerie Kolektiv 318 accueille, du 15 décembre 2018 au 15 février 2019, l’événement « Estonian Modern » au sein de l’Unité d’Habitation Le Corbusier, à Marseille. Organisée en collaboration avec la Estonian Design House, cette manifestation exceptionnelle a déjà fait escale à Vienne, Londres, Stockholm et bien d’autres villes de premier plan. À Marseille, elle couvre les différents espaces de la Cité Radieuse, marquant le dynamisme et la diversité du design estonien, avec pas moins de deux expositions, agrémentées d’un pop-up store. Puisque c’est la saison, n’hésitez pas à y faire un tour dès l’ouverture, pour trouver une sélection originale d’idées cadeaux et d’objets déco en édition limitée : affiches, céramiques, plaids, jouets en bois, accessoires en feutre… Une sélection qui évoque l’hiver en Estonie et les traditions de Noël à Tallinn.

En parallèle, une première exposition, baptisée « Size Doesn’t Matter », prend la forme d’une installation au sein de l’appartement 556. Un titre clin d’œil au plus petit des pays baltes et à la fonctionnalité des cellules créées par Le Corbusier. Une série de pièces contemporaines sélectionnées avec Ilona Gurjanova, commissaire de l’exposition, investissent ainsi un duplex ayant conservé ses éléments d’origine signés Le CorbusierPerriand et Prouvé.

Étagères modulaires, mobilier aux lignes modernistes, balançoires d’intérieur, céramiques brutalistes… des pièces qui illustrent la fonctionnalité et l’inventivité du design estonien. Une esthétique intelligente qui joue avec la lumière et la polychromie, ainsi qu’avec la pureté des lignes et les matériaux naturels. La seconde exposition, installée dans l’espace Modulor, revient sur les liens insoupçonnés entre des maîtres du Bauhaus, Jack Pritchard (promoteur pionnier du Bauhaus en Grande-Bretagne) et un fabricant de meubles estonien à l’origine d’une technique révolutionnaire dans les années 1920 : le plywood. Le fabricant de contreplaqué estonien A.M. Luther (fondateur de Luterma) est au cœur de l’histoire d’Isokon, remarquable immeuble d’appartements londonien inauguré en 1934, qui marquera de par sa modernité, l’architecture du XXe siècle. L’exposition explore donc cette période essentielle pour l’architecture et le design de mobilier du siècle passé.

Une visite captivante pour les passionnés d’architecture et de design, ainsi que pour tous les curieux ! À découvrir.

Cité Radieuse – Galerie Kolektiv – Pop Up store Estonian Modern
3e étage – Unité d’Habitation Le Corbusier
280 Boulevard Michelet, Marseille 8e
_04 13 63 52 79
Du 15 décembre au 15 février

Expositions Luther Isokon & The Bauhaus et Size doesn’t Matter !
Du 15 décembre au 13 janvier

Vous aimerez aussi

Fidèle à son esprit de synthèse et d’ouverture sur les arts et civilisations du bassin...

Sur 550 m2 et deux salles d’exposition, une dizaine d’artistes exposeront leurs œuvres, tour à tour...

Vive le froid, nous, on craque pour la sublime maille inspirée de Marina Minard et Davy Morel......