fbpx

Julien Ponceblanc, Greenshoot réinvente la soupe

Entrepreneurs  /   /  de Céline Bouchard

En 10 ans, GreenShoot est devenue la marque de soupe premium de référence à destination des urbains. Elle est le fruit du travail de Julien Ponceblanc, jeune entrepreneur hypradynamique originaire de La Ciotat. Au fil des années, lui et son équipe ont su démontrer leurs capacités créatives… GreenShoot occupe désormais une place de choix dans le réfrigérateur des citadins en quête d’un produit facile à consommer, original et savoureux, conçu à partir d’ingrédients du quotidien de qualité !

ToutMa : Qui sont les consommateurs GreenShoot ?

Julien Ponceblanc : Nous nous adressons aux amoureux du goût de manière générale, aussi bien aux épicuriens, qui s’autorisent toutes les variétés culinaires, qu’aux personnes plus soucieuses de leur ligne et de leur alimentation, sans concession sur le plaisir du goût et la découverte. Tous ces passionnés ont en commun de rechercher un produit comparable au fait maison, facile à servir. Nos consommateurs sont d’ailleurs majoritairement des consommatrices ! Des femmes actives, « foodistas » des villes et jamais en retard sur la tendance, tout comme GreenShoot !

 

TM : Pourquoi avoir eu envie de faire des soupes ?

JP : L’alimentation est au cœur de ma culture et de mon histoire familiale, petit-fils de boulanger d’un côté et de viticulteur de l’autre, il ne me vient pas un souvenir d’enfance sans un plaisir sucré ou salé. Je me suis intéressé aux soupes car elles ont ceci de magique que l’on peut en faire à partir de n’importe quel légume, voire fruit : cela laisse des possibilités d’alliances de saveurs infinies. L’étendue de ce champ des possibles a fait chavirer mes papilles très tôt. Autour des années 2000, j’ai découvert le marché des soupes londonien et la possibilité technique de réaliser des soupes fraîches dans des packagings élaborés… Je tenais mon idée pour le marché français !

 

TM : Où et comment sont-elles élaborées ?

JP : Exception faite d’une partie de nos gaspachos fabriqués en Espagne (savoir-faire traditionnel andalou), nos produits sont élaborés en France, dans le Val-de-Loire. Nous concoctons nos recettes tout à fait comme à la maison, si ce n’est que la taille des ustensiles est à l’échelle de plus de 2 millions de produits par an désormais. Tous nos ingrédients sont pesés méticuleusement, pour respecter la recette patiemment élaborée, et sont ensuite incorporés dans un ordre et une cadence bien précis qui constituent le savoir-faire et le secret de fabrication GreenShoot. Vient ensuite la flash pasteurisation (procédé technique très élaboré) qui permettra d’offrir une durée de conservation confortable et une qualité de produit optimale, préservant de manière incomparable les bienfaits nutritionnels des ingrédients. Enfin le conditionnement en cup ou en brique constituera la dernière étape, juste avant l’expédition quotidienne auprès de nos distributeurs, en respectant scrupuleusement la chaîne du froid tout au long de la vie du produit.

 

TM : Le virage bio est pris. Est-ce une question d’éthique, une prise de position, un tournant nécessaire ?

JP : C’est un peu tout cela à la fois, mais c’est surtout une évidence ! Nous avons été les premiers, dès 2008 (donc il y a 10 ans !), à proposer pour la distribution un gaspacho bio, notre recette de gaspacho de tomates vertes, qui existe toujours et dont nos aficionados raffolent. Tout naturellement le bio s’est répandu au sein de nos gammes pour occuper désormais plus de 60 % de l’espace. Notre marque est une garantie de sérieux pour les consommateurs et nous sécurisons quotidiennement les approvisionnements de nos matières premières afin qu’ils retrouvent systématiquement la qualité qu’ils sont en droit d’espérer. Le bio, au même titre que les appellations (parmesan AOP, miel d’acacia des forêts du Danube, etc.), présente pour nous les garanties nécessaires.

 

TM : Et GreenShoot demain ?

JP : C’est un peu comme dans le livre de Zinoviev, L’Avenir radieux, mais avec une pointe d’ironie (rires) : nous voulons évangéliser et faire connaître notre marque ! Nous croyons qu’elle le mérite et qu’à notre manière, nous contribuons modestement à rendre meilleur le monde de la grande distribution, en y apportant des produits plus sains, plus sûrs, plus justes, qui tirent le marché vers le haut. Nous poursuivons en France notre développement commercial pour être présents là où les consommateurs nous attendent. Nous venons d’ailleurs de lancer une gamme de purées fraîches individuelles, qui témoigne de notre créativité et vient chatouiller les acteurs en place qui s’étaient un peu endormis sur l’écrasé de pommes de terre de nos grand-mères…

_www.greenshoot.fr

Vous aimerez aussi

La sensation Mazzia se chuchote de bouche à oreille, les amateurs se pressent. C’est cette audace...

Historienne d’art et curatrice, Emmanuelle Luciani travaille en binôme avec Charlotte Cosson depuis...

L’humoriste-magicien a acheté le Théâtre d’Aix pour y poser ses malles et y présente sa dernière...