En attendant l’Eden…

Cinéma  /   /  de ToutMa

31e festival du premier film francophone de « La Ciotat Berceau du Cinéma »
du 5 au 9 juin 2012 au Théâtre du Golfe
Entrée gratuite et ouverte à tous.

L’association «La Ciotat Berceau du Cinéma» œuvre depuis plus de 30 ans pour sauvegarder et faire restaurer la doyenne mondiale des salles de cinéma, l’Eden-Théâtre, salle mythique dans laquelle Antoine Lumière tourna lui-même la manivelle du cinématographe. Elle propose chaque année au printemps le « Festival du premier film francophone ». Parmi les nombreux jeunes cinéastes ou acteurs venus présenter leur premier film à La Ciotat, on peut citer Xavier Beauvois pour « Nord », Olivier Dahan pour «Déjà mort », Benoît Poelvoorde pour « C’est arrivé près de chez vous», ou encore… Michel Hazanavicius pour «Mes amis ».

« Chassé » de l’Eden depuis quelques années pour des raisons de sécurité, le festival se tient au Théâtre du Golfe, voisin du cinéma, en attendant de le réintégrer dès sa restauration achevée… Ce sera chose faite en 2013 puisque c’est à cette date que sera inaugurée la salle rénovée.

L’édition 2012
Le jury, composé de 8 membres, sera présidé par le réalisateur Pascal Thomas. Comme chaque année, 9 premiers courts métrages et 9 premiers longs métrages sont mis en compétition. Pour accompagner leurs films, nous aurons la visite, entre autres, de Frédéric Beigbeder, Marie Denarnaud, Anamaria Vartolomei (la jeune actrice de « My little princess » choisie pour illustrer l’affiche de la Semaine de la critique à Cannes 2012) ou encore Jacques Malaterre pour une master-class.

En hommage au plus célèbre des 20 premiers films de l’histoire du cinéma « Le train entrant en gare de La Ciotat»des Frères Lumière, Le Berceau du Cinéma propose une exposition d’affiches sur le thème « train et cinéma » ainsi que des projections de films du patrimoine cinématographique sur le thème du train sélectionnés par la société Lobster Films. Ils seront projetés à la Chapelle des Pénitents Bleus pendant toute la durée de l’exposition, ainsi qu’en début de séances de compétition officielle.

Une nouveauté : L’espace festival (tente située place du 8 mai 1945 – en contrebas de la Chapelle des Pénitents Bleus) sera le « centre névralgique » de la vie du festival : billetterie, dédicaces, rencontres, accueil presse, visionnage de photos, vente d’objets dérivés…

Plus d’infos sur : www.berceau-cinema.com

Vous aimerez aussi

Après le succès populaire des films Raid dingue et Supercondriaque, Alice Pol, jeune actrice...

Les chefs du collectif « Avignon, tu me régales ! » remettent le couvert pour un grand pique-nique...

L’idée, nous faire vivre un « trip » imaginaire vintage… Nostalgiques des années rock’n’roll, ce...