Benoît Lemoine, « le corps, figure de toutes les métaphores »

Photo / Art  /   /  de Agnès Olive

Coup de cœur pour cette exposition des œuvres de Benoît Lemoine à la Galerie Charivari ! L’artiste, aujourd’hui Marseillais, est né à Paris, a étudié aux Arts décoratifs puis s’est spécialisé en scénographie avant de se consacrer à la peinture. Sa première grande émotion artistique remonte à l’enfance devant une figure de La Porte des Enfers de Rodin mais c’est plus tard, face aux œuvres de Francis Bacon que sa véritable vocation est née et on retrouve d’ailleurs des traces de ce « maître à peindre » dans cette exposition. Une trentaine d’œuvres récentes sont exposées, des encres de chine et des pastels, dans un cadre épuré laissant tout l’espace et toute la place à l’œuvre de l’artiste aussi torturée que délicate. Benoît Lemoine travaille sur les corps mais des corps qui ne sont pas vraiment finis, des corps déchirés, perdus, qui semblent errer, comme si tous étaient « dans l’attente d’un supplément d’âme », un petit supplément d’âme que l’on pourrait presque toucher du doigt devant certaines toiles…

Du 24 avril au 4 mai (mardi au samedi 10 h -13h / 15h -19h)
Galerie Charivari 17 rue Fontange, Marseille 6ème
entrée libre

Vous aimerez aussi

Le musée Regards de Provence réunit deux expositions dédiées à la gastronomie, accompagnant ainsi...

Même si ses œuvres sont déjà présentées un peu partout dans le monde, Caroline Denervaud est mise à...

Après une dizaine d’années de collaboration avec la galerie Templon (Paris- Bruxelles), Stéphane...