Le Violette, écrin d’art et bistrot bonheur

Bistrots  /   /  de Elsa Galland

Désormais, l’hôtel de Caumont n’attire plus uniquement pour la richesse de la collection Lambert. La cuisine de Nicolas Samurkas, ancien chef du Tokyo Eat, séduit, elle aussi, les habitués de la majestueuse cour pavée et les touristes qui ont le bon sens de s’attabler au Violette. Montée minute, la salade de fenouil, champignons parmesan et coriandre donne le ton : Nicolas Samurkas propose une cuisine de l’instantané. Risotto par-ci, tempura par-là, il a gardé le virus de l’ailleurs, contracté auprès des quatorze nationalités présentes dans les cuisines du Buddha-Bar, où il a également fait escale. Propriétaire du lieu avec son associé éric Wapler, ce Parisien a semble-t-il jeté l’ancre pour de bon au Violette, et le sourire de Corinne, son épouse qui veille sur la salle, en dit long sur le bonheur de ce changement de vie. On attend avec impatience les petits pois pour déguster la version du risi e bisi de ce chef heureux !

Le Violette – Le Restaurant de la Collection Lambert
5 rue Violette, Avignon _04 90 85 36 42
_www.collectionlambert.fr/46/le-violette.html
sur facebook : @Restaurant-le-violette

Vous aimerez aussi

Un chef qui se promène, c’est quelque chose. « Les seules pensées valables viennent en marchant »,...

Entretien avec Valérie Courrèges, œnologue du château Fontainebleau du Var, et viticultrice...

Au cœur de Saint-Rémy-de-Provence retrouvez la production d'une dizaine de créateurs et de six...