Chefs-d’œuvre du Guggenheim : de Manet à Picasso, la collection Thannhauser

Photo / Art  /   /  de Romain Bony Cisternes

Pour la première fois de leur histoire, les chefs-d’œuvre de la collection Thannhauser, joyau du musée Guggenheim de New York, prennent leurs quartiers d’été à Aix-en-Provence. Cet événement doit beaucoup aux liens étroits qui se sont tissés entre Culturespace et le musée new-yorkais, notamment grâce à Megan Fontanella, conservatrice américaine et spécialiste de l’art français.

Quoi de plus normal, me direz-vous, que le retour au bercail provençal d’œuvres qui, devenues mondialement connues sous l’influence de grands mécènes et collectionneurs d’art du xxe siècle (comme Heinrich Thannhauser, 1859-1935) restent profondément provençales dans leur sujet, mais aussi du fait de paternités sans équivoque (Cézanne, Van Gogh, par exemple) ?

Car si, à l’époque, les nécessités attachées à la promotion des œuvres des grands artistes en devenir amenèrent les œuvres à voyager parfois loin de leur berceau, au gré des ventes, dons et legs de collections aux plus grands musées du monde, le but de cette exposition est justement de les recontextualiser dans un décorum typiquement provençal, précisément celui du splendide hôtel de Caumont, à deux pas du cours Mirabeau.

De Manet à Picasso en passant par Degas, Gauguin, Cézanne, Van GoghBraque et Matisse, les chefs-d’œuvre exposés retracent plus d’un demi-siècle d’activités impressionnistes, postimpressionnistes et d’avant-garde du début du xxe siècle. Vous pourrez notamment admirer le splendide Bibémus de Cézanne et ses vues poignantes sur les alentours du Jas de Bouffan, qui revient pour la première fois à Aix-en-Provence, où il a été peint vers 1894-1895, mais aussi ses admirables natures mortes destinées à « étonner Paris » à la fin du xixe siècle.

L’exposition regroupe également d’autres œuvres emblématiques : des toiles majeures de Picasso telles que Le Moulin de la Galette (1900), témoin de la fascination de l’Espagnol pour les nuits parisiennes bohèmes du début du xxe siècle, ainsi que des chefs-d’œuvre de Van Gogh (Les Montagnes à Saint-Rémy) et de Manet qui viennent de retrouver tout leur éclat, grâce à une campagne de restauration récente, mise en œuvre à l’occasion de cette exposition.

Vous l’aurez compris, celle-ci réunira les œuvres des plus grands peintres du siècle dernier, toutes marquées d’une manière ou d’une autre par notre région. Des toiles qui n’ont paradoxalement jamais (cela vaut le coup d’être répété) été publiquement exposées en Europe. 

À travers ces chefs-d’œuvre incontournables de l’impressionnisme, du postimpressionnisme et de l’art moderne européen, c’est aussi et surtout l’histoire particulière d’une famille de collectionneurs qui est racontée dans cette exposition : sa trajectoire à travers les innovations et les bouleversements du xxe siècle, guidée, de génération en génération et de pays en pays, par sa passion pour l’art.

Chefs-d’œuvre du Guggenheim jusqu’au 29 septembre à L’HÔTEL DE CAUMONT, centre d’art,  en partenariat avec Culturespace
3 rue Joseph Cabassol, Aix-en-Provence
Tous les jours de 10h à 19h _www.caumont-centredart.com 

VISUELS ©Solomon R. Guggenheim Museum, New York, Thannhauser Collection

Vous aimerez aussi

C’est la première rétrospective française consacrée à cette artiste contemporaine majeure dont...

Incontournable de l’agenda culturel de l’été à Marseille, l’exposition « Jean Dubuffet, un barbare...

Entretien avec Dominique Bluzet, directeur des théâtres du Gymnase, des Bernardines à Marseille, du...