Fabienne Verdier, jusqu’au 13 octobre

Photo / Art  /   /  de Emmanuelle Vigne

C’est la première rétrospective française consacrée à cette artiste contemporaine majeure dont l’approche sensible et la réflexion esthétique se font à travers le dialogue, sans cesse renouvelé, qu’elle entretient avec d’autres artistes. Trois institutions culturelles d’Aix-en-Provence (musée Granet, musée du Pavillon de Vendôme et Cité du Livre – galerie Zola) se sont réunies pour présenter les différentes facettes de son travail, notamment ses dernières créations, fruit de sa présence sur les hauts lieux cézanniens durant plus d’un an.  Le musée Granet lui consacre 450 m2, retraçant à travers une cinquantaine d’œuvres son parcours depuis la Chine, où elle a vécu dix ans, jusqu’aux sites où venait peindre Cézanne. Une invitation au voyage, au mouvant mais aussi une réflexion spirituelle. Son œuvre est intemporelle et universelle. À découvrir absolument.

Musée Granet 18 rue Roux-Alphéran, Aix-en-Provence
www.museegranet-aixenprovence.fr

Vous aimerez aussi

Entretien avec Dominique Bluzet, directeur des théâtres du Gymnase, des Bernardines à Marseille, du...

Cette année, aussi paradoxal que cela puisse paraître, notre focus arlésien sera américain. La...

Le temps de l’été, la campagne aixoise prend des airs de plateau de Valensole grâce à Terre Ugo,...