Atelier Franca, le bonheur de créer de ses mains

Talents d’ici  /   /  de Céline Bouchard

Chez France Bocognani, on sent l’ardeur, la vitalité féconde. Elle écrit déjà comme elle respire. Intensément, avec force descriptions intimes. Mais elle reste secrète sur ce don. Elle utilise un pseudo. Un jour, elle s’est mise à faire des couronnes de fleurs fraîches qu’elle posait sur les têtes en cheveux des jeunes festivalières estivales. Et puis la blonde chapeautée a eu le tournis de la poterie, l’attirance de la matière qu’on pétrit. Et l’envie d’y peindre son âme. La Corse est puissante chez France… Dès lors, pas étonnant qu’elle se soit associée avec une fille de l’île. Caroline Bartoli est, elle aussi, allée faire un tour du côté de chez Maggy Champsaur, à la recherche du temps perdu, celui où l’on faisait des choses avec ses mains, lentement et sûrement. Ensemble elles ont suivi une formation de céramiste. Atelier Franca les rassemble dans cette recherche identitaire et créative. 

Pour le moment, elles produisent ce qui leur plaît et postent de jolies photos sur leur compte Instagram, vitrine de leur style. L’art est brut parfois, un brin primitif. Les assiettes sont particulièrement réussies, déjà plus délicates et arborant des couleurs fraîches, proches de la nature. Elles sont dans l’air du temps, celui où l’imperfection séduit. Des restaurants, des bijoutiers, des fleuristes leur ont déjà passé commande et on sent que le plaisir est là : réaliser des choses simples spontanément et constater qu’elles suscitent l’envie. Le jeune atelier se plaît à imaginer des pièces uniques, des objets en céramique mais aussi des broderies, des dessins pour tous les amoureux de leur univers. Aujourd’hui, Caroline et France sont à la recherche d’un lieu où elles installeront leur atelier et qui servira également de showroom. Une histoire en cours d’écriture…

sur instagram @franca.atelier

Vous aimerez aussi

Conscient que l’abeille est un enjeu écologique majeur, un ingénieur agronome avignonnais, Fabrice...

Entretien avec Dominique Bluzet, directeur des théâtres du Gymnase, des Bernardines à Marseille, du...

Chaque été le château de l’Ange dans le Vaucluse devient le théâtre d’événements poétiques inédits...