Éloge de la gourmandise, jusqu’au 2 novembre

Tendances  /   /  de Caroline Bouteillé

Rassurez-vous, les étymologistes ont tranché, le péché capital ce n’est pas la « gourmandise » mais la « gloutonnerie ». Ouf, on n’est pas passé loin… C’est fou ce que les mauvaises traductions latines ont tendance à nous culpabiliser ! C’est comme ce pauvre pommier, malus, qui se retrouve à l’origine du fruit défendu, mauvais, malus, à cause d’un moine bigleux infichu de distinguer deux homographes. D’ailleurs, ça commence à devenir suspect cet acharnement biblique sur la nourriture… Réclamons une encyclique ! Et en attendant que l’idée fasse son chemin jusqu’à Rome, joignons-nous à l’éloge de la gourmandise recommandé par la MAMA (ça sonne italien aussi, alors…). Jusqu’au 2 novembre, dans le cadre de Marseille Provence capitale de la gastronomie 2019, la Maison de l’artisanat et des métiers d’art accueille les créations d’une cinquantaine d’artisans (toutes disciplines confondues) autour de ce thème alléchant. Attention, on goûte avec les yeux !

Maison de l’artisanat et des métiers d’art
21 cours Honoré d’Estienne d’Orves, Marseille 1er
Entrée libre _www.maisondelartisanat.org

Vous aimerez aussi

La truffe fait son cinéma en noir et blanc dans la boutique aixoise Signorini Tartufi, ouverte en...

Deux livres qui plairont aux petits… et à leur parents !

Au début du printemps, nous vous parlions de Maritima, le dernier ouvrage de Sigolène Vinson. Un...