Succession sur OCS, 5 bonnes raison de découvrir cette série

Infos en vrac  /   /  de Léa Piras

Excellente et totalement addictive, la série américaine Succession a été diffusée outre-Atlantique pour la première fois en juin 2018, sur HBO. En France, on peut actuellement visionner les deux premières saisons sur OCS. Créée par Jesse Armstrong, et récompensée en 2020 du Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique, elle nous entraîne à New York et nous plonge au cœur de la richissime famille Roy, propriétaire d’un des conglomérats de médias les plus puissants du monde. Entre relations compliquées et rivalités fraternelles, une seule question nous trotte dans la tête : qui va succéder à Logan Roy ?

  1. Un casting de rêve avec un Brian Cox excellent dans le rôle de Logan Roy, un patriarche fatigué qui n’en a pas oublié pour autant l’art et la manière de manipuler ses enfants… Jeremy Strong quant à lui interprète avec brio le rôle de Kendall Roy, fils accro aux drogues et qui oscille entre le désir de plaire à son père et celui de se réaliser par lui-même. On retrouve également à l’affiche Kieran Culkin, qui nous fait rire dans le rôle de Roman Roy, le plus jeune des fils. Grain de folie et sexualité compliquée en bandoulière, Roman a une répartie directe et sans détour. Sans oublier, Sarah Snook dans la peau de Shiv Roy, la seule fille de Logan, qui campe un personnage ambitieux à la vie conjugale libérée. Mais ce casting de premier ordre ne s’arrête pas là… Chaque personnage de la série est parfait ! On adore d’ailleurs le duo formé par Nicholas Braun (Cousin Greg) et Matthew Macfadyen (Tom, le mari de Shiv).
  1. Une intrigue palpitante : Logan Roy va-t-il passer la main à son fils Kendall ? Milliardaire, à la tête d’un véritable empire, il commence à fatiguer… ou pas ! Entre manipulations et trahisons, chaque personnage va devoir survivre et trouver le moyen de sortir son épingle du jeu. Ici, l’argent et le pouvoir sont maîtres. Qui sera le plus rusé ?
  1. Une mise en scène réaliste, grâce à laquelle on découvre le quotidien à la fois extraordinaire et banal du microcosme des 1 %, ces familles richissimes un rien hors sol. Tout y est, jusqu’aux trajets en hélicoptère pour aller jouer au baseball en famille… Comme dans un documentaire, le recours fréquent au cadrage à l’épaule nous plonge au plus près de l’intimité des personnages…
  1. Un générique hypnotique, signé par le célèbre compositeur anglais Nicholas Britell, que tout Hollywood s’arrache ! Rien que ça…
  1. Des personnages classes et stylés. On craque notamment sur les pantalons larges et tailles hautes de Shiv, les costumes de Kendall ou encore ses baskets, sans oublier les gilets en laine croisée de Logan et sa fameuse casquette assortie de lunettes noires…

La saison 3 est promise pour cet été…

Vous aimerez aussi

Démocratiser le conseil en offrant un soutien moral et une écoute à moindre coût ! Et bonne...

On s'évade en musique et on (ré)écoute nos artistes marseillais préférés avec la sortie récente (ou...

Poignante et captivante, la mini-série dramatique allemande, Unorthodox diffusée sur Netflix depuis...