FID 2020 : Marseille fait son cinéma du 22 au 26 juillet 2020

Cinéma  /   /  de ToutMa

Le premier festival de cinéma post-Covid sera marseillais ! La programmation de la 31e édition du Festival international de cinéma de Marseille compte pas moins de 82 films, représentant en tout 31 pays ! Du 22 au 26 juillet 2020, 17 films en compétition internationale et 13 films en compétition française se disputeront des prix aussi prestigieux que convoités. Entre premières mondiales et premières internationales, cette édition promet de mettre au jour un véritable gisement de pépites du 7e Art.

Du nouveau sous le soleil

Le délégué général du festival, Jean-Pierre Rehm, et ses fidèles collaborateurs reviennent cette année avec une sélection qui agitera les curiosités du monde entier, offrant à la cité phocéenne un rayonnement mondial et éclairé. Nouveauté de cette édition : le prix de la Compétition Flash qui récompensera « des films qui, aussi intenses et ramassés qu’un éclair, sont de véritables propositions de cinéma, en temps bref ». Le prix Alice Guy, inédit également, sera attribué à une réalisatrice présente dans la compétition Flash. Parmi les membres du jury international, nous retrouverons entre autres le cinéaste japonais Nobuhiro Suwa (Un couple parfait, Yuki et Nina),qui occupera le siège de président. La talentueuse comédienne française Zita Hanrot s’est vue pour sa part nommée présidente du jury national (Fatima, La Fête est finie). Et, pour la première fois, la parité sera complète sur l’ensemble des nominations. Autant de réalisateurs que de réalisatrices seront en lice pour décrocher le sésame. Une annonce dont on se réjouit !

Hommages et rétrospectives

Le Grand Prix d’honneur 2020 décerné à Angela Schanelec (récompensée d’un Ours d’Argent pour son brillant Ich war zuhause, aber en 2019) saluera le parcours de la cinéaste allemande en sa présence. Filmée par les équipes de la chaîne Arte, la réalisatrice donnera une masterclass au cours de laquelle elle évoquera son art. Le FID rendra aussi hommage, à travers la catégorie Hors Compétition, au grand Michel Piccoli, disparu récemment, dont la filmographie « dense, éclectique et audacieuse » a marqué le cinéma du xxe siècle.

Pour découvrir la sélection sur grand écran, plusieurs lieux seront mobilisés toute la semaine : le Théâtre Silvain,les cinémas Les Variétés et La Baleine, ou encore le studio Montévideo. Bonne nouvelle, les projections sont ouvertes au public (8 € la séance, 6 € en tarif réduit et 75 € pour le pass festival).
Last but not least
 : le FIDLab, plateforme de soutien à la coproduction internationale, se tiendra en ligne du 6 au 10 juillet. Un nouvel été de culture qui se dessine, sous le soleil exactement.

Découvrez le programme complet sur : fidmarseille.org

 

Texte Chanel Grée

Vous aimerez aussi

Dans un module de vie pressurisé de 5 m2, ils ont vécu une aventure de confinement inédite de 28...

À tout juste 32 ans, la comédienne originaire de Marseille vient de réaliser son premier long...

La jeune femme qui entre dans le bistrot et vient à ma rencontre rayonne visiblement. Elle souligne...