Hip Hop Convict : Yes you can

Vos portraits  /   /  de Clara Paban

« Mouloud Mansouri : Le tribunal vous condamne à dix-sept ans de prison ferme ! ». Cette lourde peine aurait pu, aurait dû, briser sa vie. Cet ancien DJ a changé sa façon de voir les choses. En prison, il observe, apprend et veut bouleverser le milieu carcéral. Ses trois dernières années d’incarcération se passent à la prison de Val-de-Reuil. Il demande sans cesse deux platines dans sa cellule. Il rêve de combler le vide culturel qu’il ressent. Le Directeur de la Prison est réticent et lui explique qu’il lui faut un projet valable pour obtenir ce qu’il souhaite. C’est le début de la réinsertion de Mouloud. Il interpelle Médine. Son enthousiasme redonnera au rappeur l’envie de remonter sur scène. Ce sera celle de Val-de-Reuil accompagné de Tunisiano et d’Alonzo. Mouloud crée une association « Fu Jo ». Elle a pour vocation l’organisation de concerts, la création dans les prisons d’ateliers de DJ, d’écriture, de montage de clips. La motivation est décuplée lors de sa libération. Il organise des concerts en extérieur pour financer des « Hip-hop convict » à l’intérieur. De nombreux artistes acceptent. Profitant de MP2013, Mouloud organise un concert historique à la Maison d’Arrêt de Luynes. Les meilleurs rappeurs et DJ français ont, le temps d’une après-midi égayés le quotidien de 250 détenus et les 80 invités triés sur le volet : DJ Rash, Cut Killer,Niro, les rappeurs Némir, Kery James, Psy4 de La Rime, Médine, Disiz… 3 heures de concert à faire rêver « dehors ». L’atelier de coaching scénique de la Maison d’Arrêt d’Aix-en-Provence a suscité des vocations. Trois condamnés, les plus motivés, ont monté un groupe « la Shtar Académy ». Ils ont écrit leurs chansons et ont fait la première partie du concert. La maison de production Because produit leur album. De nombreux futurings avec les rappeurs français feront partie du CD dont la sortie est imminente dans les bacs. Devenir rappeur est désormais une vraie possibilité de réinsertion. Mouloud Mansouri en est un porte-parole, il se bat pour que la musique soit une passerelle. Message compris, le son a dépassé les murs de la prison.

Association fu-jo@hotmail.fr

Mouloud Mansouri (photo) : 06 31 09 92 04

 

Vous aimerez aussi

Depuis huit ans, Karen et Stéphane régalent les habitants de Ventabren grâce à de belles assiettes...

Incontournable de l’agenda culturel de l’été à Marseille, l’exposition « Jean Dubuffet, un barbare...

L’espace de quatre jours, les Galeries Lafayette prendront leurs quartiers d’été sur le quai de la...