Ici Londres !

Plus Loin  /   /  de Camille Jalaguier

Depuis le 1er mai l’Eurostar relie Marseille à Londres directement et inversement. Évidemment, ceux qui aiment prendront le train…

Iconics

Se rendre à Londres, c’est d’abord profiter de tous ses clichés : le bus à impériale et la cabine téléphonique, les taxis rétro, les grilles de Buckingham Palace et la relève de la garde, Big Ben et son Palais de Westminster, les quais de la Tamise et les écureuils dans les parcs…

To wander off

Point de départ idéal pour découvrir Londres et un dépaysement en douceur : South Kensington. On dit que Londres est la 6ème ville française ! C’est tout à fait clair lorsqu’on se promène dans le sud-ouest de Londres, à « South Ken » pour les familiers, là où se trouvent le Lycée et l’Institut français. Les enseignes comme Le Pain Quotidien ou le caviste Nicolas sont à chaque corner. Les Mews, ces ruelles pavées composées d’anciennes écuries, abritent aujourd’hui des maisons fleuries et contribuent au charme du quartier… Mais c’est surtout là que se trouvent les musées les plus intéressants, à la sortie de la station Gloucester Road. La rue qui les réunit s’appelle même Exhibition Road !

Museums

Les musées de Londres sont parmi les plus renommés au monde mais mieux encore : ils sont souvent gratuits !
– Le Victoria & Albert Museum propose une collection permanente somptueuse, allant du médiéval byzantin à l’Art Nouveau en passant par la Chine Impériale. également ouvert au design, il propose des expositions temporaires sur le luxe.
– Le Science Museum est un fabuleux cabinet de curiosité. Il offre en ce moment une exposition autour du pouvoir de la nourriture « Cravings : can your food control you ? » à l’image de Food au MuCEM à Marseille l’hiver dernier.
– Le British Museum nous présente de manière sérieuse une expo pour « fêter » les 200 ans de la Bataille de Waterloo, à travers la satire et la propagande qui dénient ou glorifient Bonaparte selon le côté de la Manche ! Ah, le french bashing…
– La Tate Britain rassemble les plus grands artistes anglais comme Gainsborough, et bien sûr de magnifiques Turner avec ses paysages marins et ses soleils qui colorent l’eau
– La Tate Modern construite dans une centrale électrique désaffectée, regroupe le meilleur de l’art moderne et contemporain. Un événement attendu à la rentrée : The World goes Pop sur la mondialisation du Pop Art.
– La Saatchi Gallery aussi précise qu’incontournable est toujours à la pointe de l’art contemporain.La Wallace Collection vient de rouvrir une de ses ailes. C’est un bijou, avec des pièces du 18ème et 19ème siècle.
– La National Gallery exposera à partir du 7 octobre les portraits de Goya. Profitez-en pour admirer l’indéboulonnable Erasmus de Hans Holbein le Jeune ou les fameux Tournesols de Van Gogh.

Shopping

Après avoir fait le tour du grand magasin Harrods, une véritable galerie du luxe à l’anglaise, direction les fripes ! À l’heure où l’uniformisation fait rage, il est bon de dénicher un vêtement ou un cuir dans une des puces de Londres : celles de Camden Town au nord, et celles de Portobello, plus chics, dans le quartier de Notting Hill avec ses jolies maisons colorées et ses cafés branchés. Sinon, Topshop est vraiment top car on y trouve de tout mais les boutiques Cath Kidston, restent le must pour les sacs et les babioles colorées en liberty. Enfin, ne faites pas l’impasse sur les marchés : Borough Market, Brixton, Brick Lane… il faut tous les faire !

Time to eat

Il est terminé le temps où l’on mangeait mal à Londres, place au « gastro-pub ». À l’image de The White Horse à l’angle de Parson Green, un pub typique et branché, offrant une belle terrasse où l’on sert des burgers au barbecue dehors. Impossible aussi de venir à Londres sans déguster un curry de l’East End. Enfin, le restaurant italien de viande Macellaio (84 Old Brompton Road) expose sa viande en vitrine et vaut le détour. Pas folle du tout la vache… délicieuse !

So tired

L’hébergement n’est pas évident à Londres. Il y a encore un mauvais rapport qualité/prix. Le mieux est encore de faire du homestay, une location chez l’habitant. Il existe de nombreux sites très sérieux (www.onefinestay.com ou www.homestay.com). Sinon, on a testé The Ampersand Hotel qui offre des chambres confortables et luxueuses, et le breakfast est cool !

Subway

À partir de septembre 2015, effet Coupe du monde de rugby oblige, le métro londonien fonctionnera en continu toute l’année et tous les week-ends. Mais attention, il coûte cher alors jouez-la comme un vrai Londonien, achetez une Oyster Card plutôt qu’un pass touristique. Ou bien perdez-vous en prenant un bus, un bon moyen économique de découvrir la ville en hauteur. Et surtout restez connectés www.visitlondon.com


 

Vous aimerez aussi

  1. Au moulin rose Une marque marseillaise qui propose des produits soyeux, généreux (et sérieux) à...

Un nouveau concept store imaginé par Fabienne Moratille, une Marseillaise amoureuse de sa ville et...

Le Mariole en question, ce n’est pas Jean-Pierre Ambrosino, artisan forgeron d’art et coutelier de...