Les calèches du Château Fontainebleau du Var

Tout Près  /   /  de Céline Bouchard

Un itinéraire œnotouristique hors du commun

Déjà référencé comme une propriété viticole aux atouts œnologiques et touristiques exceptionnels dans La Provence Autrement, aux côtés de quatre autres domaines réputés*, Château Fontainebleau n’en a pas fini de nous émerveiller.

Les animaux

Amoureux de la nature et des animaux, les propriétaires aiment partager leurs passions. Les chiens sont nombreux à batifoler entre eux ou avec les enfants. Ils accompagnent sans cesse le mouvement. Des chèvres mutines approchent facilement près d’une main tendue, familières et gourmandes. Mais les deux colonies d’oies sont réellement la curiosité du lieu. En rang parfait de huit sujets chacune, elle savent aussi attaquer l’importun et donner l’alarme. Les poules assurent la livraison d’œufs frais et les coqs sont fidèles à leur réputation de réveille-matin. Il y a aussi quelques vaches d’Aubrac, juste pour admirer leurs beaux yeux. Très récemment, des abeilles ont été implantées. Pour polliniser tout d’abord et qui sait, un jour, nous produire un bon miel ?
Et enfin, sept superbes chevaux dont cinq puissants Francs-Comtois animent une activité ancienne et peu répandue : l’attelage. Dotée de différentes calèches, cette animation rencontre un franc succès. À deux ou à plusieurs, on trouve un équipage à sa mesure. Bilitis, en charge de l’activité, a acquis le galop 9, autant dire que c’est une experte en la matière !

L’eau

Château Fontainebleau le bien nommé abonde d’eau cristalline. Traversé par la Ribeirotte, le domaine se trouve égayé par cette rivière abondante que le label régional Provence Verte préserve des impuretés. Très vive et dotée d’une cascade spectaculaire*, la rivière à elle seule est un spectacle ardent et rafraîchissant. En calèche, on peut la franchir allègrement grâce au gué dont les chevaux raffolent. Un autre ruisseau ajoute au charme du décor… le Réalmartin est un ancien petit canal romain. Par quelques endroits encore, on devine des fonds pavés par la civilisation antique, et ses murs latéraux viennent d’être restaurés. Il est enjambé par un très vieil aqueduc qui date peut-être de la même époque.
Autres merveilles à découvrir : les fontaines. Le domaine compte douze fontaines (et quatre lavoirs !). Certaines datent de la construction de la Bastide, environ 1740. Elles sont depuis le début, les réceptacles indispensables des nombreuses sources de ce sol béni. D’autres ont été réalisées plus récemment mais n’en sont pas moins musicales et apaisantes. Ici, l’eau qui s’écoule semble une mélodie sans fin.

La terre

Elle est riche et généreuse, c’est une évidence. En calèche, on a tout le temps d’en apercevoir les signes. Au détour du gué, on contemple le potager, bio cela va sans dire, dont les légumes sont destinés à nourrir la maisonnée. En le contournant, on arrive au pied d’une jeune oliveraie montée en plusieurs restanques. En haut culmine un fronton XVIIIème posé là comme une sculpture atypique. Derrière ce curieux édifice s’abritent les oliviers anciens. L’huile produite ici offre deux saveurs : un fruité mûr et un fruité vert. La propriété est rythmée par les framboisiers, les cerisiers, les amandiers, les noyers, les figuiers, les grenadiers, les noisetiers… et des fleurs, en tous genres, surtout des roses, de toutes les couleurs. Et puis il y a la vigne. Le vin est bon, en progression constante. La culture en biodynamie est pratiquée et donne d’excellents résultats grâce à ce terroir prodigue. Blanc, rouge et rosé sont bien sûr à déguster sur place, parfois même pendant la balade en calèche !

Les bâtisses

L’inspiration toscane est visible dans ce coin de Provence. Les couleurs ocres des murs en témoignent. C’est aussi dû à l’existence d’une terre rouge par endroit qui favorise la production d’un pigment que les ancêtres ajoutaient au crépis. Dans la propriété, un hameau entier a été reconstitué. Il s’appelle d’ailleurs Terrubi, comme au temps jadis. On peut y apercevoir une étable, quelques maisonnettes et… une chapelle, fraîchement bâtie !
La bastide principale affiche une beauté simple. Les platanes centenaires ajoutent à l’allure. Elle abrite aussi les chais et toutes les cuves utiles à la vinification. La mise en bouteille s’effectue au domaine, d’où l’appellation Château. Le caveau de dégustation y est accolé et invite à la détente avec sa terrasse de pierres polies, son ombrage et sa statue de Diane chasseresse. À l’intérieur, il est décoré comme un bistrot du début du siècle dernier, avec son petit zinc et ses affiches publicitaires viticoles. Au-dessus de cet ensemble, quelques bâtiments récents font office de corps de ferme. Il y a les écuries et la cour où l’on entrepose les calèches et où l’on attèle, à voir également.

La « Provence Verte » dont la capitale est Brignoles est encore assez méconnue. La route des vins est très belle avec tous ces villages perchés de Provence.  À 25 minutes d’Aix ou 1 heure de Marseille et de Nice, il est possible de passer un moment d’exception dans un vignoble qui en est le concentré de saveurs.

* La Provence Autrement est composée de Château La Coste, Château Romanin, Château Sainte Roseline, Commanderie de Peyrassol et Château Fontainebleau.
* Près de la cascade, une pause déjeuner à la guinguette du grand Baou s’impose. Simplicité et dépaysement garantis.

Château  Fontainebleau  du  Var
route de Montfort, Le Val _www.chateau-fontainebleau.fr
Tarifs et réservations _04 94 59 59 09 _info@chateaufontainebleau.fr

Photos _Sebañado



Vous aimerez aussi

À l’occasion de la sortie de ses deux derniers essais, Les Jours barbares (mars 2020) et Carnets de...

Merveilleux resort 5*, golf et spa de l’arrière-pays provençal est situé à seulement 2 heures de...

Avis aux cinéphiles : à partir du 5 juillet, les soirées gratuites « Belle & toile » reviennent...