9ème Gala de la Croix-Rouge Française, grand raout au Palais de la Bourse !

Vos Trombinos  /   /  de Léa Piras

Générosité, un mot qui a pris tout son sens le 24 novembre dernier lors de la 9ème édition du Gala de la Croix-Rouge Française… Le Palais de la Bourse comptait ce soir-là 510 personnes, toutes solidaires de l’admirable Croix-Rouge ! Les tickets de tombola se sont vendus comme des petits pains lors d’une magnifique vente aux enchères orchestrée par la Maison de Vente Leclere. Elle a animé l’élégant dîner placé avec ses 19 lots prestigieux à gagner dont ceux mis en scène – entre autres – par la Maison Frojo, Gas bijoux, Galerie David Pluskwa, Le Cercle des Nageurs de Marseille, Air France, Le Pigonnet, Station 7 (Une montre Chaumet, un totem de l’artiste Skunkdog, 3 600 € de billets Air France, un Cruise Bike BMW)… Sans oublier la délicate attention d’André Gas, offrant pour l’occasion à chacune des dames présentes un ravissant bracelet porte-bonheur orné d’une plume dorée à l’or fin 24 carats !

Les convives garderont de cette soirée de charité un merveilleux souvenir aussi bien gourmand car le repas a été élaboré par les Maîtres cuisiniers de France avec la participation de Olivier Marbaud (Helen Traiteur), que de façon générale avec une animation sans pareil. Thalie Testot-Ferry (Protocole Agency) en fut une maîtresse de cérémonie fabuleuse sans compter les ambassadeurs de la Croix-Rouge de Marseille, Avy Marciano et Tomer Sisley qui en ont donné le rythme. Cette année le parrain de la Croix-Rouge Française, Fabien Gilot, a mis en vente aux enchères son maillot des JO de Rio pour le plus grand plaisir de la gent féminine… On se plait à imaginer le gala de l’année prochaine qui consacrera les dix ans de l’événement.

Vous aimerez aussi

Le projet Marseille Demain fait suite au succès rencontré par le documentaire Demain réalisé par...

Ravissante et stylée – main de fer dans un gant de velours - Maryline Bellieud-Vigouroux est...

Guerres, famines, persécutions : pas plus hier qu’aujourd’hui, le monde n’a été un paradis...