Arnaud Clément, 4ème édition de l’Open de Tennis du Pays d’Aix

Célébrités  /   /  de Emmanuelle Vigne

Cette année, l’Open du Pays d’Aix, Trophée Caisse d’Epargne (ODPA) entre dans la catégorie reine des challengers : il devient le premier tournoi en France et l’un des plus grands challengers sur terre battue au monde avec un Prize Money conséquent. La compétition a obtenu la labellisation MP 2017, signe d’une reconnaissance locale encourageante. 32 joueurs de simple et 16 équipes de double sont attendus. « On vient découvrir les joueurs de demain » affirme Arnaud Clément qui fait le point à quelques semaines du coup d’envoi.

ToutMa : Où en êtes-vous des préparatifs de cette 4ème édition ?

Arnaud Clément : On est dans le timing ! A deux mois du tournoi, nous avons pas mal de choses à finaliser et, comme chaque année, ce désir d’améliorer nos prestations pour accueillir les joueurs, le public et les partenaires. Une volonté récurrente pour Bernard Hennet, Bernard Fritz, Marc Pimor et moi-même…

TM : Quel bilan faites-vous de l’édition précédente ?

AC : Un bilan très positif avec un plateau de joueurs relevé, des matchs très intéressants dès les premiers tours et une fréquentation en hausse. Nous avons ainsi franchi le cap des 10 000 personnes.

TM : Le tournoi est au sommet de la hiérarchie mondiale des tournois challengers, qu’est-ce que cela signifie ?

AC : Nous sommes passés à la catégorie « 150K$ + hébergement », soit le niveau maximum nouvellement rehaussé par l’ATP. Cette catégorie donne la possibilité aux joueurs de gagner plus de points pour effectuer une entrée dans l’ATP World Tour avec un Prize Money plus haut. Cela signifie un degré d’exigence supplémentaire concernant l’organisation, les prestations… et nous y travaillons depuis la fin de la troisième édition. Pour les joueurs, le challenger agit comme un tremplin et pour le public, c’est la possibilité de découvrir des joueurs classés à partir de la 50ème place, c’est-à-dire les jeunes tennismen de demain. Un Federer est passé par cette catégorie de tournoi…

A quelques jours du début du tournoi, la liste des joueurs inscrits a été publiée ! 7 joueurs au top 100, 2 anciens top 10 et de grands espoirs du tennis français vous donnent rendez vous du 8 au 14 mai au Country Club Aixois. Le tirage au sort du tableau final aura lieu le 6 mai.

TM : Le haut niveau du tournoi permet-il de maintenir la gratuité à laquelle vous tenez depuis le début ?

AC : Oui, c’est la philosophie même du tournoi. La gratuité est l’un des piliers sur lequel a été fondé l’ODPA. Les gens ne se posent pas la question du budget, ils peuvent venir sans compter. Cela leur donne la possibilité aussi d’inviter la famille, les amis et peut-être, permettre à certains de découvrir ce sport. J’aime cet esprit de partage, de transmission et cette gratuité facilite la découverte. Nos partenaires l’ont bien compris…

TM : Quelles sont les améliorations techniques prévues ? 

AC : Nous allons avoir des courts flambants neufs ! Les travaux ont démarré sur l’ensemble des terrains et nous voulons également changer la décoration des différents espaces pour apporter de la nouveauté.

TM : Quelles seront les associations accueillies cette année sur le tournoi ?

AC : C’est encore un peu tôt pour transmettre des noms mais nous essayons de répondre favorablement à toutes les demandes. Cela fait aussi partie de notre philosophie : accueillir le plus grand nombre de personnes dans la plus grande diversité. J’ai le souvenir de jeunes adolescents d’un foyer de Marseille venus sur le tournoi : l’un d’eux avait une connaissance absolue des joueurs de tennis alors que les autres, totalement stupéfaits, n’avaient jamais entendu parler des grands noms du tennis, ni vu de matchs ! Ces échanges sont toujours enrichissants.

TM : De manière générale, que pensez-vous du tennis français actuel et quels sont les joueurs qui vous ont étonné ces derniers mois ? 

AC : On a l’impression que le tennis français va mal parce que les joueurs n’ont pas gagné depuis longtemps en équipe ou sur les tournois du Grand Chelem, Coupe Davis et Fed Cup. En ce moment, on est focalisé là-dessus. Pourtant, l’analyse n’est pas juste car le classement des joueurs français est bon : avoir une nation avec plus de 10 joueurs dans les 100 premiers dont 4 ou 5 dans les 20 premiers, c’est assez exceptionnel. Il nous manque le titre suprême, voilà tout. Regardez Jo-Wilfried Tsonga, qui enchaîne une victoire à Rotterdam et une autre à l’Open 13, il est aujourd’hui 8ème mondial. On a aussi un joueur très prometteur, Lucas Pouille, qui a etonné par la fulgurance de sa progression. En six, huit mois, il est quand même passé de la 97ème à la 17ème place… Donc avant d’invoquer la relève, je pense que nous avons encore de beaux matchs à vivre. Il faut avoir confiance en eux et leur donner un peu de temps.

TM : Quels sont vos souhaits pour cette édition 2017 ?

AC : J’espère bénéficier d’un plateau de joueurs encore plus élevé avec peut-être des chocs dès les premiers tours pour un spectacle optimum. Si à cela s’ajoute un public encore plus nombreux et le beau soleil provençal, nous serons comblés !

 

Open du Pays d’Aix Trophée Caisse d’Epargne du 8 au 14 mai
Country Club Aixois
1195 chemin des Cruyes, Aix-en-Provence
Entrée gratuite _opendupaysdaix.com

 

openProvence

Vous aimerez aussi

Du 15 au 21 février dernier, le Palais des Sports de Marseille a accueilli le tennis mondial ! Stan...

En octobre dernier Gérald Vaisse, professeur de tennis au William Tennis Club de Marseille, a mis...

Aujourd’hui, trente six enfants, adolescents et adultes encadrés par une dizaine de bénévoles et...