Angélique Rollier, créatrice d’images poétiques

Talents d’ici  /   /  de Linda Mestaoui

La Brouillonneuse parce qu’Angélique Rollier est photographe autodidacte et spontanée. La Brouillonneuse, aussi, parce que « la vie c’est une tonne de brouillons ». Dans ses clichés, on la retrouve amoureuse de la simplicité, d’un amour mélancolique et onirique. Souvent des nus, la féminité étant omniprésente. Affranchie, insolente, aussi loin qu’elle se souvienne, Angélique a toujours dit sa façon de penser. « J’ai toujours choisi de vivre selon mes principes. » Vivante, sensible, émue par la nature, empathique, a fleur de peau, son univers photographique lui ressemble « Je reste en vie, la vie c’est pas seulement se lever le matin. C’est sentir les choses. » Elle aime représenter sa photo comme une valisette qui renfermerait toutes ses expériences. Ainsi sa photo lui est propre et ne ressemble à aucune autre. De sa culture asiatique, elle garde la cuisine, la langue. Elle est dévouée aux êtres qu’elle aime mais pas au point de ne pas être. La photo l’a aidé à devenir. Sa rencontre, en 2008, avec le photographe Marc Mateus sera déterminante. Marc lui met un appareil dans les mains et l’aventure démarre. Puis prend forme avec l’acquisition de son propre appareil, un Canon 450 D. Son premier reportage photo ? Les herbes folles, un reportage mode improvisé en pleine campagne, a Aix. Un trip hippie spontané et vivant. Le résultat est probant, une expo en découle, dont elle vendra toutes les photos. Pour son deuxième, direction la plage du Prophète, même ambiance improvisée, festive et lumineuse. Aujourd’hui Angélique continue à donner ce qu’elle est à la photo, qui a pris une vraie place dans sa vie. C’est un métier, nécessaire à son équilibre. En bref, Angélique brouillonne avec talent.

http://la-brouillonneuse.com/

Actu : Angélique photographe du groupe Ok Bonnie

 

Vous aimerez aussi

Contrairement aux idées reçues, les hommes aiment s’occuper de leur beauté, quand bien même ils...

Depuis plusieurs semaines déjà, nos mains, premières victimes de l’effet Covid-19, commencent à...

HouseParty, application gratuite lancée en 2016, révolutionne notre quotidien pendant la pandémie…...