Brigade conquistador, le temps d’un tee-shirt ? 

Mode  /   /  de Julie Mandruzzato

 

Marseille et ses recoins, la camionnette du facteur a souvent été déroutée. Ses ruelles, ses noms de rues qui défilent sur son trajet comme un emblème sur un podium. Des quartiers symboliques que deux jeunes créateurs, Guillaume LeJeune et Geoffrey Busin, aiment à revendiquer au travers de leur marque Brigade. Par la barbe de Monsieur Brun et un brin d’humour, leur première collection de tee-shirts s’empare de slogans politiques pour en faire des ravages humoristiques. « Longchamp des partisans » ou « Arenc moi si tu peux » s’affichent sur des brassards de différentes couleurs. Des cris de guerres phocéens qui retentissent dans le froissement de manches avec le parti pris d’une fabrication locale à l’atelier Fil rouge de Marseille. Une prise de position éthique, une propagande à prendre au second degré, on souhaite que leur ligne gagne la révolution de vos cœurs. « Anything can be made cool », c’est la loi du streetwear.

_www.brigadestore.com

MILLA2

Vous aimerez aussi

Si le Jarret, célèbre artère marseillaise, la gare de la Blancarde ou encore les Cinq-Avenues ne...

Faire de la photographie de mode un art à part entière, tel était le pari du singulier Man Ray....

À la tombée de la nuit, les 7 hectares du parc du palais Longchamp s’illumineront de mille couleurs...