Festival russe, du 9 au 22 mars

Théatre / Danse  /   /  de Caroline Bouteillé

 

Ah ! la Russie… des montagnes de l’Oural aux glaciers du Caucase, en passant par la morne et plane toundra qui s’élève en taïga quand les pics de ses sapins crèvent les nuages de ses nuits boréales… La rudesse des paysages qui se fraie un chemin dans la rigueur du cœur des hommes… et les fiers barzoïs qui s’élancent dans la neige à la poursuite des loups, tandis qu’un vent glacé cingle le visage buriné d’Ivan Ivanovitch… Oui, oh, ça va, hein ! On ne remerciera jamais assez Tolstoï, Dostoïevski et consorts, et même les formalistes russes, pour leurs apports à la littérature mondiale (et à la dépression slave, relisez Tchekhov, c’est pire qu’un burn out), mais enfin, la culture russe ne se réduit pas à ces images romantiques et désespérées ! Les sorciers tatars, le dragon de Kazan et la balalaïka, on en parle ? Et la vodka, on en boit ? Ah ! mais ça, me direz-vous, c’est différent, c’est le folklore. Mais la culture savante ne serait rien sans chansons à boire et exubérances populaires. 

Le théâtre Toursky est parfaitement au fait de ce principe et mélange à l’envi, à l’occasion de son 24e festival, spectacles de cabaret, films populaires, récital de piano et pièces (sous-titrées) du répertoire russe, classique et moderne, menées tambour battant, notamment, par la troupe du théâtre national Bryantcev de Saint-Pétersbourg. C’est comme si on expatriait Gérard Depardieu en Russie pour jouer du Rostand… heu, attendez voir… Enfin, toujours est-il que c’est du Tchekhov (une adaptation de L’Homme à l’étui), et que c’est parfait si vous vous sentez un peu trop en forme et heureux en ce début d’année, histoire de rééquilibrer la balance. Plaisanterie à part, Tchekhov, c’est absolument magnifique et au-delà de ça, c’est une chance incroyable d’avoir à Marseille la possibilité de se familiariser, avec autant d’authenticité, à une culture étrangère (exit les « foires » et autres « salons » qui se contentent de présenter trois clichés et deux spécialités culinaires). Le temps de récupérer notre chapka et on file, en traîneau, évidemment, actualiser nos poncifs !

Théâtre Toursky 16 passage Léo Ferré, Marseille 3e
04 91 02 54 54 _www.toursky.fr/festival-russe/

Photo en une _Lodka ©Maria Mitrofanova

Vous aimerez aussi

Alors que la talentueuse comédienne Keira Knightley fait revivre sur grand écran l’insolente...

Après un premier disque sorti en 2012, le duo marseillais Loo & Monetti se dévoile à nouveau en...

La magie opère depuis sept ans ! Ici, les murs de livres neufs et d’occasion chuchotent des...