ToutMa Brésilien

Plus Loin  /   /  de Olivier Emran

Pour ToutMa, Olivier EMRAN est parti au pays de la samba. Il en revient Brésilien, converti : à la nécessité d’une caïpirinha à l’apéro, d’une bonne feijoada au dîner et convaincu qu’il faut regarder passer les filles sur la plage, que ce soit à Ipanema ou bien sur nos plages du Prado.

Nommé « Terra da Vera Cruz » par les Portugais qui le découvrent en 1500, le Brésil doit son nom actuel à un arbre que les Portugais appelaient l’arbre de braise, le Pau Brasil. Un arbre rouge à l’intérieur, qui fournira de la couleur à toute l’Europe de la Renaissance.

Aujourd’hui, il figure parmi les 6 plus grandes puissances économiques mondiales. Le « pays tropical » est dans nos assiettes, nos tasses à café, nos voitures, etc. Comme le Brésilien est discret, fier et très sensible il se contente d’en sourire, un peu gêné. C’est qu’il revient de loin le Brésil.

Ici, tout est grand et se compte en millions. Superficie : 9 millions de km2. Population : quasiment 200 millions. Sao Paulo : 20 millions d’habitants. Bref ce pays est jeune, vivant, créatif et sacrément gourmand de tout.

Ici, la réalité est souvent sauvage. Il y a des fossés entre ceux qui ont tout et les autres. Cependant quelque chose unit tout ces contrastes : être Brésilien c’est plus fort que tout. Il suffit pour cela d’une plage, de cocotiers, de fauteuils en plastique jaune (ou rouge), de garçons attablés et de filles qui passent… Le tour est joué, vous êtes Brésilien.

Le Brésil, est un « pays-continent » qui a le vent en poupe et son avenir devant lui : il reçoit la Coupe du Monde de football en 2014 et les Jeux Olympiques d’été en 2016. Excusez du peu.

Allez, zou ! Partons au Brésil. ToutMa vous fait la visite guidée…

Sao Paulo… La ville qui ne dort jamais.
« Sanpa » comme on dit, est chaotique, anarchique, improbable. De 50 000 à 20 millions d’habitants en moins d’un siècle, qui dit mieux ? Cette ville est un ogre qui aime boire, manger et rire très fort. à toute heure et tous les jours. Cette cité ne dort jamais. Il faut aller voir cette méga cité, il y a là toute l’énergie d’un Brésil en marche.

à Sanpa, on va…

à la Pinacothèque, au MASP, sur la Paulista, à Bom Retiro, au Mercado Municipal, à Liberdade, à Bixiga, à Vila Madalena, au Parque Ibirapuera, à la Station Luz, Praça da Republica un dimanche matin, à l’edificio Italia tout en haut.

On va manger…

Chez Sujinho, à l’Esquina do Espeto, au Frevo, au Ponto Chic, au Portella et manger français chez l’ami Pierre Murcia au Bistro crêpe de Paris… On goûte au bauru, au beiruth, au sururu, au pastel, au pudim, etc. Bref, on prévoit un pantalon qui taille grand.

Pour danser…
la samba et le foro, on va chez Canto da Emma ou Ó do Borogodó.

Rio de Janeiro… Cafuné (caresse) et cocotiers.
Ah, Rio ! C’est un rythme, celui d’une mer qui s’enroule sur un sable blanc. Ce sont des noms qui déclenchent l’envie de partir, de troquer son bureau contre un paréo : Copacabana, Ipanéma, Arpoador, Botafogo, Pao de Açucar, etc. C’est bien sûr, comment l’oublier, une frénésie attendue toute l’année par des gens qui aiment fêter, danser et s’embrasser.

Si tu vas à Rio… Direction le Pao de Açucar, le Corcovado (on négocie le prix avec un taxi entre 100 et 130RS pour l’aller et le retour pour 2h environ), Santa Teresa (le jour), Lapa (la nuit, mais on fait attention un peu), la Praça Cinelândia, les plages de Leblon, Ipanema (etc.), le jardin botanique… On peut aussi se laisser guider par l’ami Conrad, guide professionnel Belge adorable.

On va manger…
chez Siri, à Nova Capela, chez Salete, au Fellini…

Pour danser…
Direction la Carioca da Gema ou bien dans la Rua do Lavradio dans le Centro Antigo de Rio. Dis-donc ToutMa, tu as d’autres destinations brésiliennes pour nous ? Bien sûr ami lecteur, vous nous connaissez bien on dirait. Mais attention, le Brésil est un petit coquin. Sur les cartes, on croit que tout est près de tout… Eh bien c’est faux, au Brésil tout est loin. Notre conseil : profitez d’un bel endroit plutôt que d’en faire beaucoup.

Salvador da Bahia
Une ville alanguie où rien, ni personne, n’est pressé. Prendre le temps d’aller au Pelourinho, au Farol de Barra, au mercado Modelo ou à la basilica Senhor de Bonfim et de manger un acarajé, un vatapa ou une bonne moqueca.

Paraty et Ilha Grande
Des îles vierges ou quasiment, des eaux vertes comme des émeraudes et une forêt tropicale dense, pleine de petits singes espiègles et de colibris rapides. Pour ceux qui aiment la nature ou pour tous les amoureux. Nous, on préfère Ilha Grande la sauvage.

La Chapada Diamantina
Dans l’état de Bahia, un microclimat, une douceur de vivre, des grottes fraîches, des eaux translucides et des cascades toutes douces pour se baigner. Prendre un guide et partir la journée

 

LES CONSEILS ToutMa

Ils sont simples nos conseils. Soyez gentils, ne vous énervez pas, souriez. Vous êtes en vacances et les Brésiliens sont très sensibles aux marques de gentillesse et également aux grincheux. Pour le reste, quelques « éléments de vécu ».

L’insécurité et les papiers. Appliquez tout simplement les précautions d’usage de toute personne qui voyage : vêtements décontractés, pas de montres, bijoux ou d’appareil photo exhibés, un petit sac à dos qui ne paie pas de mine, pas tout votre argent sur vous, faites des photocopies de vos papiers et laissez les originaux à l’hôtel. C’est tout.

L’argent, les cartes bleues et les guichets. En France, vérifiez bien avec votre banque le plafond de vos retraits autorisés avant de partir. Si vous séjournez un moment, prenez 2 cartes bleues différentes. Au Brésil, pour les retraits en guichets, les distributeurs de la HSBC fonctionnent très bien (à Sao Paulo et à Rio en tout cas).

Voyager à l’intérieur du Brésil. Le bus est une vraie bonne idée. C’est beaucoup moins cher que l’avion, on s’arrête partout et on voit tout. Les bus sont de très grande qualité et globalement les routes aussi. Alternatif, mais à considérer.

Les saisons sont à l’envers. Quand c’est l’été chez nous, c’est l’hiver là bas. Les prix sont moins chers, le climat un peu plus frais certes, mais ça vaut le coup.

 

Ou MANGER, QUOI VOIR, OU ALLER ?
Pour vous, amis internautes, une sélection des bonnes adresses de ToutMa au Brésil.

Sao Paulo :

Office du Tourisme de Sao Paulo : www.cidadedesaopaulo.com
Mercado Municipal : www.mercadomunicipal.com.br
Pinacothèque de Sao Paulo : www.pinacoteca.org.br
Museu de Arte de Sao Paulo (MASP) : http://masp.art.br
Canto da Emma : www.cantodaema.com.br
Ó do Borogodó : samba-choro.com.br
Restaurant Sujinho (pour son bisteca, sa farofa et ses batatas portuguesas) : www.sujinho.com.br
Restaurant Esquina do espeto (pour ses brochettes de tout !): www.esquinadoespeto.com.br
Restaurant Frevo (pour ses sandwiches Beiruth) : www.frevinho.com.br
Restaurant  Ponto Chic (pour son célèbre Bauru) : www.pontochic.com.br
Restaurant  Portella (pour sa cuisine bahianaise) : www.portellabar.com.br
Restaurant  Bistro Crêpe de Paris (pour sa bonne cuisine française en terre brésilienne) : www.bistrocrepedeparis.com.br

 

Rio de Janeiro :

Office du Tourisme de Rio de Janeiro : www.cidadedesaopaulo.com
Pain de Sucre : www.bondinho.com.br
Restaurant Nova Capela (pour son javali et son cabrito) : www.lanalapa.com.br/estabelecimentoDetalhe.asp?qiNuEstab=51
Restaurant Siri (pour ses crabes farcis) : www.restaurantesiri.com.br/vila_isabel/
Restaurant Salete (pour ses empadas) : www.restaurantesalete.com.br
Restaurant Fellini (pour sa cuisine « au kilo ») : www.fellini.com.br
A Carioca da Gema (pour danser ou écouter de la bonne musique) : www.barcariocadagema.com.br
Notre coup de cœur : Conrad VANDEZANDE, un guide Belge francophone charmant installé à Rio. Pour le contacter par mail : info@rioguides.com

Salvador de Bahia :

Office du Tourisme : www.bahia.com.br
Mercado Modelo : www.portalmercadomodelo.com.br

La Chapada Diamantina :

Office du Tourisme : www.bahia.com.br
Basilique Senhor de Bonfim : www.bahia.com.br/en/node/8023
Notre coup de cœur à Lençois (pour la visite organisée, la découverte des grottes et cascades) : www.nasalturas.net
Notre coup de cœur à Rio de Contas : Pousada Rio de Contas : www.pousadariodecontas.com.br

A Paraty :

Office du Tourisme : www.paraty.com.br
Notre coup de cœur : Pousada Paisagem : www.pousadapaisagem.com.br

A Ilha Grande :

Office du Tourisme : www.ilhagrande.com.br
Notre coup de cœur : Pousada Asalèm : www.asalem.com.br

A LIRE OU A REGARDER AVANT DE PARTIR.
Les incontournables brésiliens sélectionnés pour vous par ToutMa.
Les livres : Le Dictionnaire amoureux du Brésil de Gilles LAPOUGE Et, Marseille oblige, les livres de Jean-Paul DELFINO, disponibles sur : http://recherche.fnac.com/ia279684/Jean-Paul-Delfino
Les documentaires : O Povo brasileiro de Darcy RIBEIRO (sur YouTube en portugais) : http://www.youtube.com/watch?v=2gqz4BHYcck
Les films : Estômago de Marcos JORGE, 2007 Macunaima de Joaquim PEDRO DE ANDRADE, 1969 O homem que copiava de Jorge FURTADO, 2003 Madame Sata de Karim AINOUZ, 2002 O Ano em que Meus Pais Saíram de Férias de Cao HAMBURGER, 2006 Pixote de Héctor BABENCO, 1980 Central do Brasil de Walter SALLES, 1988 Aspirinas e urubus de Marcelo GOMES, 2005 A casa de areia de Andrucha WADDINGTON, 2005 Chega de Saudades de Laís Bodanzky, 2007
La musique : Site « Um que tehna » : www.umquetenha.org
Les infos sur le pays : Ambassade de France (très utile, quoique alarmiste, certainement par « principe de précaution  maximal ») : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/bresil_12219/index.html#

Maintenant vous êtes parés, vous pouvez partir. Prenez (avec modération SVP) une caïpirinha au maracuja en pensant à nous. Et, bien sûr, n’oubliez pas de monter là haut… si vous allez à Rio.


 

Vous aimerez aussi

Gourmands, plus de cinquante animations vous attendent et sont à découvrir sur trois jours !...

Un Festival largement plébiscité par le public parce qu’il propose à la fois un programme d’une...

Avec professionnalisme et bon goût, Stéphane et Romain nous proposent, au sein de leurs adresses...