La sélection littéraire de la rédaction

Livre  /   /  de ToutMa

 

Grands buteurs de Marseille de Mario Albano par Emmanuelle Vigne

L’auteur, grand reporter à La Provence, raconte l’épopée d’un club mythique à travers les grandes figures qui en ont écrit l’histoire. Cet homme de terrain, qui suit l’actualité de l’OM depuis 1983, apporte un récit riche et vivant à travers une trentaine de portraits de joueurs, dont ceux de Josip Skoblar et Jean-Pierre Papin, deux icônes qui ont d’ailleurs écrit la préface du livre. Étayé par une multitude d’anecdotes, souvent peu connues, l’ouvrage est aussi parfaitement illustré, reflet d’un club à part qui, depuis sa création, en 1899, suit fidèlement sa devise : « droit au but ». Espérons qu’elle permette à l’OM de renouer rapidement avec ses plus grands succès historiques, pour notre plus grand plaisir. Allez l’OM !
240 pages, Éditions Gaussen _28,50 €

 

 

Les Minots, une enquête à Marseille de Romain Capdepon par Agnès Olive

Ici, il ne s’agit pas des « minots » de l’OM… mais de ces jeunes dans les cités marseillaises qui vivent du trafic de drogue. Romain Capdepon, chef de la rubrique police-justice dans La Provence, a mené une enquête passionnante à partir du meurtre d’un trafiquant mineur, dans la cité du Clos la Rose, perpétré en 2010. Il tente de décortiquer la vie de ces petits « guetteurs » au service de plus gros trafiquants, des enfants qui n’ont parfois qu’une douzaine d’années et pour qui dealer est une façon d’exister dans la société.
250 pages, JC Lattès _17 €

 

L’Effet Skogluft (Air des forêts) de Jørn Viumdal par Olivier Emran 

On quitte les Japonais et on file en Norvège ! Mais pour y retrouver, d’une certaine manière, l’harmonie et l’inspiration feng shui des sages du pays du Soleil-Levant. Car, en effet, l’auteur de ce livre nous propose une méthode pour recréer les bienfaits de l’air des forêts, dans votre appartement d’Endoume ou bien dans les bureaux de votre entreprise située dans une tour près de la Joliette ! Dingue ? Naaan, norvégien ! Pour faire tout bien, il vous faut des murs, un arrosoir et des pothos (je vous laisse chercher ce que c’est) et c’est parti pour la forêt primaire dans les ouatères ! À lire nu sur un tapis de mousse des bois, avec un petit jus de carottes.
290 pages, J’ai Lu_12,90 €

 

 

MANGAS par Olivier EMRAN

 

Peleliu de Kazuyoshi Takeda

Ceux qui croient que les mangas ne parlent que de robots géants, de monstres issus des horreurs atomiques des hommes, d’écolières en jupettes (ère post-atomique) ou encore de gentils petits chats pansus qui remuent le bras gauche de haut en bas, ceux-là se mettent furieusement la baguette dans l’œil et bien profondément. Le manga, ce peut être aussi une peinture exacte de la réalité de la vie, dans sa version la plus sordide, la plus dure, la plus idiote : la guerre. D’ailleurs, le sous-titre de cette série en plusieurs tomes est Guernica of Paradise… Le décor est planté. Bref, l’auteur nous raconte comment une île de paradis dans le Pacifique (on se demande…), Peleliu, s’est transformée, à cause des hommes quand la bêtise les gouverne, en un endroit où ont péri 50 000 jeunes hommes japonais et américains en quelques mois d’été 1944. Pour rien, bien sûr. Le tout vu par un jeune conscrit japonais qui ne rêvait que d’une seule chose pour son avenir : devenir mangaka…  La trame historique est totalement vraie. On ne mettra pas ces livres entre toutes les mains, mais dans celles de ceux qui sont en âge de comprendre que la guerre n’est jamais la bonne option.
Trois tomes parus, Vega _8 €

 

Journal d’une vie tranquille de Tetsuya Chiba

Quand un grand mangaka de 90 ans fait de sa vie le sujet de son dernier livre, cela donne une très belle compilation de petites histoires qui croisent la grande histoire. Quand un jeune Japonais, élevé en Mandchourie, doit fuir la Chine avec toute sa famille à cause de la guerre (ils mettront un an pour quitter le pays, devant se cacher et voyager de nuit)… pour se retrouver étranger chez lui, au Japon. C’est une belle histoire, où s’entremêlent sagesse, humour et art. Si le dessin (n’oubliez pas que le monsieur a 90 ans) est un peu étrange quelquefois, l’histoire est superbe, simple et tendre à la fois. C’est l’histoire vraie d’une personne qui a le sens de la vie. On attend avec impatience le tome 2 !
124 pages, Vega_11 €

 

 

Vous aimerez aussi

Alors que la talentueuse comédienne Keira Knightley fait revivre sur grand écran l’insolente...

La magie opère depuis sept ans ! Ici, les murs de livres neufs et d’occasion chuchotent des...

Un œil pour voir le monde, l’autre pour le photographier. Voilà le bon dosage. Celui qu’applique...