Richard Caillat, serial manager

Entrepreneurs  /   /  de Céline Bouchard

 

Toujours à la présidence du conseil de surveillance de HighCo, le leader européen du marketing promotionnel, Richard Caillat est aujourd’hui producteur chez Arts Live Entertainment et propriétaire associé de deux grands théâtres parisiens. Rencontre avec un homme passionné de spectacle et d’entreprise.

ToutMa : Comment passe-t-on de la grande distribution à la production de spectacles vivants ? 

Richard Caillat : Depuis la création de HighCo, je partage mon temps entre Marseille et Paris. J’ai passé énormément de soirées dans les théâtres parisiens. J’ai même pu coproduire un spectacle il y a quelques années, j’ai aimé ça… Parallèlement, j’avais la conviction qu’après vingt-cinq ans très intenses à la tête de HighCo, il était temps d’en confier la direction opérationnelle à des équipes plus jeunes et totalement digitales. J’ai pu alors développer mes entreprises Arts Live et les 3 Théâtres.

TM : Tu as su attirer des associés très prestigieux. T’ont-ils rejoint uniquement pour la notoriété d’Arts Live ou bien parce qu’ils partagent la même passion que toi ?

RC : Avec HighCo, nous avons très tôt imaginé une ingénierie financière innovante. Nous avons été les plus jeunes dirigeants à introduire une société en Bourse en 1996. J’ai transposé cette méthode dans le spectacle en réussissant un tour de table d’entrepreneurs de haut niveau et issus du monde digital. D’où mon rapprochement avec des patrons du Sud que je suivais avec attention : Jacques-Antoine Granjon (Vente Privée) et Marc Simoncini (Meetic) qui m’ont présenté Xavier Niel (Free). Nous partageons la passion d’entreprendre et aussi la volonté d’accompagner des artistes. J’avais besoin de partager cette aventure et de faire les choses en grand. Ils sont fidèles, enthousiastes et très ouverts. Sans eux je n’aurais pas réussi aussi vite. 

TM : Comment définis-tu tes choix artistiques ? Et la programmation dans tes théâtres ? Quels sont tes coups de cœur de l’été ?

RC : J’ai conservé le regard du spectateur que j’étais. Avec une volonté d’offrir au grand public des divertissements variés, populaires et de qualité.  Ma ligne directrice est « priorité à la création ». Et puis je veux faire rêver. Faire venir Al Pacino sur scène en France était un rêve. Dans le même ordre d’idée, je prépare d’ailleurs un événement avec Sharon Stone. Le public attend des événements d’envergure, avec des stars sur scène. J’en prépare d’autres. L’été va être chaud avec le retour de Michel Sardou, la création de Palace (la série culte de Canal+) au Théâtre de Paris, la nouvelle comédie de Laurent Ruquier, les tournées de Michèle Bernier, Patrick Bosso, Titoff et Camille Lellouche, qui arrive au Silo avant les Zénith.  

TM : Fan de foot et marseillais, tu as également créé OM Events et aujourd’hui tu sièges au conseil d’administration du club… Qu’est-ce que toutes ces activités te procurent ?

RC : L’OM, c’est ma passion depuis toujours, c’est l’irrationnel, la démesure, les rires, les larmes, les angoisses et des explosions de joie à chaque but, chaque victoire.  C’est un concentré de Marseille et de la culture méditerranéenne. J’ai beaucoup de respect et d’affection pour Jacques-Henri Eyraud que je connais depuis vingt-cinq ans. C’est un grand manager. Je suis fier de l’accompagner. 

TM : Tu es très parisien aujourd’hui, mais toujours fortement impliqué socialement à Marseille. On t’imagine très attaché à tes racines… Alors, pourquoi pas un théâtre et de la production artistique à Marseille ?

RC : Je passe une partie de mon temps à Paris et à l’étranger mais aussi en tournée en France.  Marseille est un port. J’aime partir et revenir. Je travaille très bien avec Dominique Bluzet, au théâtre du Gymnase, et avec l’équipe du Silo, qui propose de très belles programmations. Et je tiens à présenter mes productions à Marseille avec eux. Mon rêve serait plutôt de créer un événement estival à Marseille…  

 

HIGHCO www.highco.com

ARTS LIVE ENTERTAINMENT www.artslive-entertainment.com 

FUTURS SPECTACLES DANBS LA REGION : Camille Lellouche au Silo le 5 décembre 2019 –
Michèle Bernier au Silo le 14 mars 2020

Vous aimerez aussi

C’est au Docks Village et jusqu’au 15 janvier 2020 qu’Isabelle Vitalis, fondatrice de la marque Mes...

Boulevard Longchamp, Mémé se réinvente ! Le soir, lasse de ne proposer qu’un menu unique, elle...

On se régale du Gambas bun, un généreux burger de pain brioché, agrémenté d’avocat, de germes de...